• 1

Samadet (17 mars 2013) : Grand triomphe de Juan Leal qui indulte un novillo de Fuente Ymbro

Lire la suite : Samadet (17 mars 2013) : Grand triomphe de Juan Leal qui indulte un novillo de Fuente Ymbro Les charmantes arènes de Samadet se sont remplies pour accueillir Juan Leal, en solitaire ce Dimanche qui marquait le début officiel de la temporada en France. Et le moins que l'on puisse dire est que l'accueil qui a été reservé à l'arlésien a été des plus chaleureux. Une grosse ovation l'obligeait à sortir du burladero pour saluer avant la sortie de son premier novillo. 

Lire la suite : Samadet (17 mars 2013) : Grand triomphe de Juan Leal qui indulte un novillo de Fuente Ymbro

Béziers : un grand Gala de Printemps hivernal...

Lire la suite : Béziers : un grand Gala de Printemps hivernal... Petite entrée pour ce Grand Gala de Printemps, parfaitement organisé par le Club Taurin local El Mundillo, qui a du malheureusement composer avec une météo plutôt chafouine...

Lire la suite : Béziers : un grand Gala de Printemps hivernal...

Arzacq (10/03/2013) : Maturité de Louis Husson

Lire la suite : Arzacq (10/03/2013) : Maturité de Louis Husson	Bien présenté pour ce genre de spectacle, le lot de Carrasco a donné de belles opportunités à ses opposants, avec pour qualités principales :noblesse et mobilité. Le troisième avait de la classe, humiliant sans renâcler.

Lire la suite : Arzacq (10/03/2013) : Maturité de Louis Husson

"Lou Fourmigo" inaugure 2013

Lire la suite : C'est en ce Dimanche 3 Mars que le club taurin de Gimeaux, "Lou Fourmigo" avait décidé d'organiser leur première Fiesta Campera de l'année. Une nouvelle fois, toute l'équipe a travaillé très dur pour que tout soit parfait pour accueillir les aficionados. Des aficionados qui sont venus en nombre, puisque les arènes ont fait le plein, tant le matin que l’après-midi.

Lire la suite : "Lou Fourmigo" inaugure 2013

Magescq : l' assurance de Clemente

Lire la suite : Magescq : l' assurance de ClementeOn en attendait beaucoup mais les Urcola ne tinrent pas leurs promesses dimanche à Magescq pour l'ouverture de la saison en Aquitaine. Les pupilles de Victorino Martin, il s'agit là de son second fer, manquèrent de force pour la plupart et n'eurent pas l'étincelle qui donne son sel à une après-midi. Le second partait de loin et se déplaçait avec du piquant mais il ne tint pas la distance et ces bonnes dispositions tournèrent court. Le sixième eut plus d' intérêt: un tío qui se réservait, marchait au pas, cherchait l'homme sous la cape et qui finit par se retourner. L'ensemble était bien présentés allant de menos - le premier maigrichon-, à más -le dernier un costaud bien défendu- ; les cornes étaient dans l'ensemble tournées vers le bas mais effilées. Le cinquième portait deux dagues impressionnantes auxquelles il valait mieux ne pas avoir à faire.

Lire la suite : Magescq : l' assurance de Clemente