Inauguration Peña El Adoureño...

  • Imprimer

b_250_200_16777215_10_images_actualites_2018_Mars_Visuel_Nogaro_11032018.jpgLa placita gersoise de Nogaro est un haut lieu de la course landaise. Deviendra-t-elle une arène de tauromachie espagnole ? L’avenir nous le dira. En tout cas la commune compte aujourd’hui un torero parmi ses habitants. Et c’est tout à fait logiquement que la toute nouvelle Peña El Adoureño y a établi son siège.

Pour la journée d’inauguration, le président, Gérard Ducès, a décidé d’offrir trois novillos au jeune torero sur le sable des arènes nogaroliennes.
De la lidia des trois reses, bien présentées pour la circonstance, de la ganaderia landaise de Buros, on retiendra celle du premier. Le bicho (comme les deux autres d’origine Atanasio Fernandez par Los Bayones et Cortijoliva) a pris un puyazo léger dont il sort aplomado. Yannis l’entreprend par le haut. Le bicho a un fond de noblesse mais manque de forces. Les séries sont courtes et le toro a tendance à se retourner vite. Le torero tue d’une bonne entière et un descabello.
Le second manso deslucido et le troisième très faible ne permettaient pas grand chose.
Le torero gersois continuera sa préparation à Gamarde (tentadero le 18 mars matin) avant d’entamer sa temporada à Arles (1er avril) pour la continuer à Mugron (02 avril), Aire sur Adour (1er Mai) et Séville (6 Mai).et sa présentation dans les arènes de Madrid qui ne devrait pas tarder……………. !

Thierry Reboul