• 1

Bogota (11/02/2018) : Castella a hombros...

©Agnès Peronnet
©Agnès Peronnet
Quand le torero bogotano Ramsés se fracture l’humérus lors de sa première larga cambiada, la course tourne alors à un mano a mano entre Castella et José Garrido.

Le jeune torero espagnol est venu en urgence remplacer Cayetano qui avait déclaré forfait. Les petits toros de Ernesto Guttierrez ont manqué de tout : d'âge, de trapio, de présentation, de race, de durabilité... de fond... de force et de calcuim. L'un s'est cassé la corne au sortir du toril, un autre s'est lésionné la patte à la fin du combat. Tous ont été tués à la porte du toril. Avec en plus du vent et une assistance plus que confidentielle, la chance a tout de même tourné en faveur de Sebastien Castella qui lors de ses trois faenas a démontré un calme et un temple immense. Ses naturelles étaient d'une lenteur extrêmes, les passes interminables. Le français avec trois oreilles sort par la grande porte de la Santamaria.


Sebastien Castella, silence, oreille au toro qu'il tue à la place de Ramsés, blessé, et deux oreilles
Ramsés, fracture de l'humérus, évacué à l'hôpital
José Garrido, silence, salut au tiers et silence après avis.

 

Agnès Peronnet