• 1

Gimeaux (20/11/2016) : Vincent Perez coupe l'unique oreille d'une exigeante novillada de Jacques Giraud...

@ElTico
@ElTico
La météo pessimiste et l'averse qui s'était abattue sur les corrales de Sonnaillier une heure avant le paseo, n'avaient pas refroidis les ardeurs des aficionados arlésiens venus assister en nombre à cette finale des novilladas de l'ACCM (Arles Crau Camargue Montagnette).

Au cartel, trois élèves de l'école Taurine d'Arles face à trois pensionnaires d'une ganaderia également arlésienne, celle de Jacques Giraud, un quatrième exemplaire étant offert au plus méritant des trois impétrants.

Après un début de faena encourageant, El Azabache eut du mal à trouver l'accord avec un novillo exigeant, qu'il coucha d'une entière basse au troisième essai.

L'expérience acquise tout au long des nombreuses novilladas toréées cette année fut bien utile à Vincent Perez pour s'imposer face au deuxième de l'envoi, tout aussi exigeant que le premier. Une entière a recibir d'effet lent permettait au jeune arlésien de couper la première, qui allait se révéler l'unique oreille de la course.

Malgré beaucoup de bonne volonté, Rafael de Lucas se révéla beaucoup trop vert face à un novillo très mobile qui se retournait comme un chat. L'épée fut concluante au deuxième envoi.

C'est Vincent Perez qui devait logiquement combattre le quatrième Giraud. Dans le son de ses frères, le novillo défendit chèrement sa peau, le torero arlésien se montrant supérieur sur quelques séries gauchères avant une mort en cinq envois.

Arènes Francis Espejo de Gimeaux
Finale des novilladas de l'ACCM
Dimanche 20 novembre 2016 - tarde
Novillos de Jacques Giraud pour :

El Azabache: Saluts
Vincent Perez: Oreille et saluts
Rafael de Lucas: Saluts


Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico