Provincia Juriquilla (18/11/2016) : Roca Rey s´impose...

  • Imprimer

@Daniel Daudet
@Daniel Daudet
Andrés Romero montra une certaine nervosité pour son début à Querétaro et laissa de bons moments malgré des hésitations et un violent accrochage.

Le premier adversaire de David Silveti fut le plus collaborateur de son lot et le torero de Guanajuato signa sa faena la plus structurée avant de conclure d´une estocade qui lui permit de couper la seule oreille de sa prestation ce soir à Juriquilla. Il fit preuve de volonté mais ce ne fut suffisant face au peu de collaboration de ses deux derniers opposants.

Roca Rey était très attendu et il répondit pleinement dès son premier adversaire. Il se fit présent aux quites, et la mobilité au dernier tiers de son premier adversaire permit aux tendidos de vibrer encore davantage lorsque le péruvien enchaina les passes dans les cornes avant de terminer par manoletinas. A nouveau une disposition affichée en recevant son second avec des largas au fil des planches, pour réaliser ensuite la meilleure faena de la soirée, avec des muletazos profonds et liés, le tout achevé d´une entière pour recevoir les deux pavillons. Il est regrettable que la présentation discrète du dernier de son lot, tout comme celle du sobrero qui vint à le remplacer, ait pu ainsi refroidir au dernier acte un public tout acquis à la cause. De surcroit, le toro ne donnant aucun jeu, ce n´était assurément pas le final crescendo que tout le monde aurait souhaité avant la sortie à hombros.


Provincia Juriquilla (Querétaro, Mexique)
18 novembre 2016 (Nocturne)
Presque plein.

Toros de San Pablo. Le septième de la course a été remplacé par manque de trapío par un sobrero du meme fer.

Andrés Romero : Silence
David Silveti : Oreille ; silence et silence après avis
Roca Rey : Deux oreilles ; deux oreilles et silence après avis


Daniel Daudet


Voir le reportage photographique : Daniel Daudet