Bellegarde (28/08/2016) : El Rafi a hombros...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
Le novillero du Centre Français de Tauromachie El Rafi est sorti de la plaza de toros en triomphe à l'issue de la 23ème édition du Trophée "Nimeño II" organisé à Bellegarde, après avoir coupé une oreille de ses deux premiers adversaires de la ganaderia Sainte-Cécile.

Il est à noter que la course s'est rapidement tranformée en mano a mano après la blessure au premier toro du jeune Juan Luis Moreno. Rodrigo Molina, autre novillero en lice, substituant lui-même Pedro José Aguilar El Jareño, initialement annoncé sur l'affiche, a effectué une vuelta al ruedo à la fin de son dernier combat.

Accroché par deux fois aux banderilles sans conséquence physique apparente, Juan Luis Moreno a été violemment percuté durant la faena sur un derote du premier novillo de Sainte-Cécile, un exemplaire tardo et violent, ce qui entraîna son admission à l'infirmerie et lui interdit de reprendre le combat.

Rodrigo Molina estoqua donc en premier lieu d'une atravesada et de plusieurs descabellos le novillo initialement dévolu à son chef de lidia.
Face au troisième de l'envoi, noble et manquant d'un poil de force, l'espagnol servit une faena inégale d'intensité, souvent accrochée, subissant deux désarmés avant pinchazo et entière. Saluts.
Auteur d'un début de faena enthousiasmant, le novillo sorti en cinquième position se réfugiera aux planches en fin de combat. Faena "virile" du jeune espagnol, qui en finira de quatre coups d'estoc. Vuelta al ruedo.

El Rafi a débuté sa première faena à genoux après avoir brillament banderillé son Sainte-Cécile. Face à) cet exemplaire noble et possédant un intéressant fond de caste, l'élève du Maestro Patrick Varin servit un trasteo élégant dont les meilleurs moments culminèrent sur le piton gauche et le final par luquecinas sans épée avant pinchazo et entière. Oreille.
El Rafi dut s'employer face au quatrième pour le garder dans la muleta, celui-ci révélant à certains moments un réel attrait pour les planches. D'où une faena un peu électrique avant une entière un peu tombée. Oreille.
Le sixième de l'envoi se révéla noble mais manquant d'un peu de transmission. Le nîmois se montra supérieur sur des séries droitières avant un final plus intimiste et une mort en sept temps... Vuelta al ruedo après deux avis.


Plaza de toros de Bellegarde
Dimanche 28 août 2016
Trophée Nimeño II
1/2 arène
Novillos de Sainte-Cécile, charpentés, nobles et maniables à l'exception du premier, manquant en général d'un peu de transmission. Quatre des six exemplaires ont été ovationnés à l'arrastre. Le ganadero Michel Megias a salué en fin de spectacle.

Juan Luis Moreno : Blessure
Rodrigo Molina : Silence à celui tué pour Moreno, saluts et vuelta al ruedo après avis.
El Rafi : Oreille, oreille après avis et silence après deux avis.

Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico