• 1

Méjanes (23/07/2016) : Les trois à hombros... A Lea Vicens le Rejón d'Or 2016...

@ElTico
@ElTico
La rejoneadora française Lea Vicens a été désignée lauréate du Rejón d'Or 2016 à l'issue d'une tarde qui l'aura vu couper quatre oreilles de poids face à deux figuras du rejoneo qui l'ont accompagnée lors de sa sortie a hombros.

Loin du "phénomène de mode" et de l'évidente côte de popularité que lui confèrent son joli minois et sa naturelle simplicité, la jeune amazone française s'est distinguée sur deux prestations sérieuses, toutes deux conclues d'estocades d'effet rapide (après pinchazo face au sixième), affichant une étonnante sécurité et une nouvelle maturité au service d'une tauromachie ultra-classique.
Pablo Hermoso de Mendoza avait le premier ouvert les hostilités en coupant les deux oreilles de l'exemplaire de "Hermanos Sampedro" qui ouvrait la course. Face au quatrième du jour, après une nouvelle actuation importante, le cavalier navarrais perdait tout espoir de trophée aux aciers.
Andy Cartagena a également coupé les deux oreilles du deuxième de la tarde après une estocade fulminante. Plus dans le spectacle face au cinquième, l'alicantin obtenait un trophée supplémentaire après une mort en deux fois.


Plaza de toros de Méjanes.
Corrida du Rejón d'Or 2016.
Toros de Hermanos Sampedro et Fermín Bohórquez (3ème), bons en général mais manquant de force.

Pablo Hermoso de Mendoza, deux oreilles et ovation
Andy Cartagena, deux oreilles et oreille
Lea Vicens, deux oreilles et deux oreilles

 

A noter :

Cette année, à l'occasion du 45ème anniversaire du Rejon d'Or, le domaine Paul Ricard de Méjanes, avait décidé de rendre hommage aux rejonéadors français. Jacques Bonnier fut le premier à prendre l'alternative et à intégrer le cartel des "Cavaliers de l'Apothéose" ; Gerald Pellen le 1er à prendre l'alternative à Mejanes ; Luc Jalabert, le 1er à remporter le "Rejon d'Or" et Freddy Porte le premier à être admis à Saumur pour y présenter ses chevaux toréros. Angel Peralta, qui est à l'origine de ces vocations, était présent dans les arènes.

Avant le paseo, une minute de silence a été observée en mémoire des victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice, de Víctor Barrio, de Robert Chay et Luc Hofman, décédés récemment.

Lea Vicens a été désignée triomphatrice de la tarde et vainqueur du Rejón d'Or 2016.

Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico