• 1

Céret (17/07/2016 - tarde) : Héroïque Alberto Aguilar...

@Mikael Fortes
@Mikael Fortes
Fernando Robleño, lidia bien l'imposant premier au capote qui pris trois rations de fer en poussant par intermittence. Il dédia son combat au ciel et effectua un bon début sur la corne droite. Le toro encasté et doté d'une charge puissante, humiliait dans le leurre et permit au Madrilène de montrer technique et combativité en liant les muletazos avec courage et détermination.

Il toréa sur les deux cornes lors de cette bonne faena conclue d'une entière basse. Saluts. Avec le fuyard et distrait quatrième, Fernando resta distant et il ne put montrer que quelques gestes isolés. Silence après pinchazo et entière en place.

Alberto Aguilar fut héroïque face à son premier adversaire qui reçut trois piques en s'élançant avec envie mais sans s'employer dans le cheval. Après un brindis au ciel, Alberto fixa rapidement le Saltillo et il le torea avec beaucoup de courage et grand engagement sur la corne droite, l'autre bord se révélant impossible. Malgré un toro incommode, chargeant tète à mi-hauteur, le Madrilène ne céda pas une once de terrain et fit parvenir l'émotion dans les tendidos. Il donna de très bons derechazos de face et tua d'une entière légèrement contraire. Malgré une pétition générale, le président lui refusa injustement l'octroi d'une oreille. Deux vueltas al ruedo.
Il salua le cinquième par de belles véroniques et ce malgré la charge courte de l'animal, il montra une nouvelle fois du courage et de l'engagement lors de cette deuxième faena face à un toro répondant à chaque cite mais manquant de transmission. Alberto torea avec temple et allongea la charge de son adversaire. Il servit des naturelles de grande qualité. Saluts après échec estoc en main.

José Carlos Venegas, vit son premier opposant être mal piqué sur quatre rencontres. Lors de faena brindée au ciel, José Carlos dut composer avec un toro qui avait tendance à fuir. Le matador donna une faena en demie teinte et manquante d'investissement. Il servit néanmoins de belles naturelles pieds joints qui furent d'un courage immense en fin de parcours. Saluts après entière contraire. Il ne parvint pas a dominer l'exigeant sixième malgré de l'envie. Silence après une mort en deux temps.

Fiche technique :
Six toros de la ganaderia "Saltillo" très bien présentés et armés. Aucun ne fut brave sous le fer et tous compliqués.
Céret.
Dimanche 17 Juillet 2016. 18h00.
Entrée: Plein.
Temps: Beau et chaud.
Durée de la course: 2h30.
Rencontres avec la cavalerie: 19.
Poids des toros: 590, 530, 490, 520, 510 et 500 kgs.

A noter :
- José Carlos Venegas se présentait aux arènes de Céret.
- David Adalid à salué après avoir banderillé le troisième et le sixième toro.
- Le club taurin de Bruxelles à remis le trophée du meilleur picador à Gabin Rehabi.
- Le club taurin "la muleta" d'Arles à remis le prix Bernard Bertagne récompensant le meilleur picador à Francisco Javier Sanchez.
- L'ADAC à attribué le prix des meilleurs picadors à Francisco Javier Sanchez et Gabin Rehabi.

Fernando Robleño (Blanc et or): Saluts / Silence.
Alberto Aguilar (Vert d'eau et or): 2 Vueltas al ruedo apres pétition d'oreille / Saluts après 2 avis.
José Carlos Venegas (Bleu roi et or): Saluts / Silence.

Anthony Pagano


Voir le reportage photographique : Mikael Fortes - CorridaFrance.fr