Madrid (01/06/2016) : López Simón impacte ; Manzanares commotionne...

  • Imprimer

@Chele Ortiz
@Chele Ortiz
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas en Plaza de "Las Ventas". Et fort heureusement d'ailleurs... Après le pétardo ganadero d'hier, les "Victoriano del Rio" père et fils avaient envoyé un lot de ce qu'il semble légitime d'appeler "toros de combat" : Caste, bravoure et noblesse à des degrés divers, duquel sont ressortis l'important cinquième, qui aurait pu se voir récompensé d'un tour de piste posthume, et l'encasté troisième.

Et face à ce genre d'adversité ne nous y trompons pas, il faut aussi des Toreros... Quelle opposition de style entre la faena d'Alberto López Simón au troisième, modèle d'intensité, d'audace et de courage froid et celle de José María Manzanares au cinquième, toute d'Art, de rondeur et d'empaque... Au résultat, deux oreilles chacun, réclamées avec force par le public madrilène (et même un peu plus pour Manzanares...). Preuve qu'il y a de la place pour tous les styles lorsque la ferveur s'empare d'une arène, fut-elle la plus prestigieuse et la plus exigeante du Monde, et lorsqu'il y a aussi, des toros. Et quelle émotion, cette main gauche de Manzanares, ce recibir foudroyant, ses yeux rougis au micro de Canal+ Toros... Vous êtes-vous demandé un jour comme moi, dans un moment de doute, pourquoi les "figuras" sont "figuras" ? C'est pour ça...
Sebastián Castella, peu en réussite avec les aciers, perdit vraisemblablement un trophée au moment suprème face au quatrième, au terme d'une faena de menos a mas après avoir toréé avec technique et douceur, un premier adversaire qui manquait d'un peu de transmission.

Plaza de Toros de "Las Ventas", Madrid
Mercredi 1er juin 2016
Corrida de Beneficencia.
Lleno de "No hay billetes"
Toros de "Victoriano del Río" et "Toros de Cortés" (2ème et 6ème), bien présentés, sérieux, nobles et de bon jeu. Meilleurs les 5ème (petition de vuelta al ruedo) et 3ème.

Sebastián Castella, silence après avis et ovation après avis.
José María Manzanares, silence et deux oreilles après pétition de rabo
Alberto López Simón, deux oreilles et ovation après légère pétition

Présence au "Palco Real" du Roi émérite "Juan Carlos I", accompagné de sa fille, Doña Elena et ses petits-enfants, ainsi que de la Présidente de la Comunidad de Madrid, Cristina Cifuentes.

Voir le reportage photographique : Chele Ortiz - CorridaFrance.com