• 1

Nîmes (16/07/2016 - matinale) : Pablo Hermoso de Mendoza et Lea Vicens a hombros...

@ElTico
@ElTico
Ce lundi matin de Pentecôte, la direction des arènes de Nîmes proposait une corrida de Rejon très attractive avec des toros de Fermin Bohorquez. Au cartel la star mondiale du rejoneo Pablo Hermoso de Mendoza, l'étoile montante Lea Vicens et l'espagnol Manuel Manzanares.

Pablo Hermoso de Mendoza reçut avec beaucoup de temple un toro qui perdit les mains à plusieurs reprises lors des premières minutes. La suite de son travail fut de bon niveau mais le manque de force du Bohorquez empêcha l'ensemble de monter en intensité. Il estoqua d'un rejon de mort d'effet rapide. Silence.
Sur son second combat, Mendoza chauffa à blanc le public de l'amphithéâtre avec des poses de banderilles au quiebro de toute beauté. Il templa à souhait son bon toro par des hermosinas, sur toute la longueur des arènes, faisant se lever la foule. Il continua sur le même tempo variant sa prestation de haut niveau avec des pirouettes, pose du coude entre les pitons, double banderilles courtes millimétrées. Il tua au deuxième essai d'un rejon de mort entier, libérant ainsi les deux oreilles du palco présidentiel. Deux oreilles.

Le deuxième dévolu à Manuel Manzanares ne se montra guère intéressé par le cheval à sa sortie en piste avant de se réveiller, suite à la pose du premier rejon de castigo. Face à cet animal donnant un jeu limité, l'Alicantin édita une prestation correcte qui ne prit jamais son envol.Il tua d'une lame entière concluante. Silence.
Devant le cinquième ne donnant guère de jeu, Manzanares livra une prestation de bon niveau, qui sans atteindre des sommets, lui permit de couper une oreille après un rejon de mort d'effet rapide. Oreille.

Belle réception de Lea Vicens avec son cheval de salida, posant un seul rejon de castigo. Avec Gacela, elle fit monter la température avec trois poses spectaculaires au quiebro. La suite sur Betico fut du même calibre, clouant avec maîtrise des palos enlevés. Elle remata sa prestation sur Desafio avec la pose de banderilles courtes. Hélas une mort défaillante lui fit perdre tout espoir de trophée.
Face au dernier de l'envoi la Nimoise se distingua par une tauromachie enlevée pleine d'alegria. Elle connecta de suite avec les tribunes que ça soit sur Betico, Bazuka ou Jazmin, clouant les palos avec brio et transmission. Lea, sur Espontaneo, conclut par un rejon de mort placé largement derrière, suffisant à faire vaciller son toro. Deux oreilles.


Arènes de Nimes (30)
Quasi plein.
6 toros de Fermin Bohorquez (Cadix)
Poids : 519 , 510 , 530 , 505 , 506 , 516.
Beau temps
Durée : 2h15

Pablo Hermoso de Mendoza : Silence / Deux oreilles.
Manuel Manzanares : Silence / Oreille.
Lea Vicens : Silence / Deux oreilles.

Mendoza et Lea Vicens sont sortis a hombros de la plaza gardoise.

Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique ElTico