• 1

Vic-Fezensac (15/05/2016 - tarde) : A Domingo Lopez Chaves l'oreille, à Cesar Valencia la blessure...

@Isabelle Dupin
@Isabelle Dupin
Valdellán malgré la jeunesse de la ganadería a une histoire commune avec Vic déjà bien installée. Dans ces arènes où en 2006 l'élevage a fait sa présentation, Cubano en 2015 a obtenu le prix du meilleur toro de la feria vicoise. Autant dire que cette nouvelle sortie de cet élevage d'encaste Santa Coloma, était attendue.


Alberto Lamelas blessé à Ales au grand dam des gersois qui l'apprécient énormément, était remplacé par Cesar Valencia qui l'an dernier avait coupé deux oreilles et quitté les arènes Joseph Fourniols en ambulance. Au final, ce fut une corrida décevante du fait du comportement du bétail, qui se finit dans le drame avec la blessure comme l'an dernier du jeune vénézuélien

Domingo Lopez Chaves
Il se montra un chef de lidia très attentif tout au long de l'après-midi soignant particulièrement la lidia de Corralero son 1er adversaire. Le Valdellan à la sortie dynamique fut salué de 3 largas et de véroniques décidées. Lors des 4 contacts avec la cavalerie, le toro démontre une alegria certaine qui va se confirmer au dernier tiers. Le salmatin va profiter de la bonne corne droite pour lier d'estimables séries bien rythmées. Le passage sur l'autre bord sera plus compliqué et la faena perdra de son intensité pour aller a menos. L'estoconazo terminal justifiait à lui seul l'oreille concédée et joyeusement fêtée. Grosse ovation au Valdellan.
Le 4ème de l'envoi n'humiliait guère. D Lopez Chaves restera assez marginal et la faena se deroulera dans un certain ennui. Silence

Jose Carlos Venegas
L'andalou qui faisait sa présentation ne put rien démontrer avec Mirasuelos qui se deboita un sabot dès l'entame de la faena. Dommage car le Valdellan avait démontré précédemment des qualités intéressantes. Silence compréhensif.
Avec le 5ème, le natif de Jaen qui n'est pas un artiste tenta avec ses moyens tout ce qu'il put pour intéresser le public. Le toro ne baissait guère la tête et la première partie de faena se cantonna à des séries sans peser sur l'animal d'où emergèrent néanmoins trois remates par le bas. En seconde partie, Venegas optera pour une tauromachie plus spectaculaire qui enthousiasmera les tendidos. Entière efficace - Pétition minoritaire - Vuelta

Cesar Valencia
Inédit à son premier qui lui aussi connut un problème locomoteur lié à un sabot défaillant dès la fin des banderilles.
Il dut affronter un 6 bis Guantero, sortant très réservé au capote. Manso sur quatre piques, il va se réveler andarin et au fil des passes mettre en difficulté le vénézuélien qui apparut bien vert pour un tel adversaire. Au fil des passes le Valdellan pesait de plus en plus sur l'homme et sur un retour il va prendre longuement Valencia qui sera amené à l'infirmerie avec un traumatisme thoracique et une cornada de trois trajectoires à la jambe gauche. Lopez Chaves liquidera le toro dans la foulée.

VIC FEZENSAC
3/4 d'arene
23 piques
Cavalerie Bonijol
6 Valdellan (le 6ème boiteux après la cape, fut remplacé par un animal du même fer)


Domingo Lopez Chaves Oreille-Silence
Jose Carlos Venegas Silence-Vuelta
Cesar Valencia Silence -blessure

Philippe Latour


Voir le reportage photographique : Isabelle Dupin