La Pena Campuzano en déplacement à Seville reçus chez Gabriel Rojas.

  • Imprimer
Photos : DR
Photos : DR
Le 15 Avril 2013, dans le cadre de l’ouverture officielle des « Visites du Campo Bravo »
(https://www.lesvisitesducampobravo.com)  (visites privées de ganaderias et promenades à cheval en Andalousie), la pena Campuzano et des aficionados nîmois ont eu  le plaisir d’être reçu chez Gabriel Rojas à la Dehesa del Castillo.
Après un accueil et une visite du cortijo commenté par Gabriel Molina et JC Domergue, nous avons pu profiter de la superbe collection de calèche du ganadero.
Dans un second temps, les vachers de la Dehesa del Castillo, nous ont offert une démonstration de Manageo de Ganado dans le cadre de la visite des clos ou sont préparés les futurs bichos d’encaste Nunez.
S’en est suivi un tentadero de vaches pour les deux pupilles du Maestro Tomas, à savoir le matador « Augustin de Espartinas », et le jeune aspirant « Calerito ». Etait également invité le novillero « Manuel Reyes Ortega ».
La première vache fut attribuée à Augustin de Espartinas. Elle fut brave, compliquée, courte, d’un bon fond, mais très exigeante pour le torero. Elle montra beaucoup de noblesse et dura beaucoup. Augustin la toréa, mais faute de trouver la distance il ne put donner la pleine mesure de son talent. Décision de Gabriel Molina : « Vache intéressante, mais pas approuvée »
La seconde échut à Manuel Reyes Ortega.  De même trempe, la vache fut très noble, embistant por dentro, ce fut une vache sérieuse, avec beaucoup de force. Manuel Reyes Ortega la toréa sur le piton gauche et fut a gusto et « muy de frente » comme à son habitude. Il sut transmettre à la vache et au public présent sa joie de toréer et son gout du toréo classique… . Pour la petite histoire, à l’issue du tentadero, Manuel a vu son destin être pris en main par Miguel Rodriguez Oropesa y Raul Montero …. On le dit annoncé en Juillet à Madrid… suerte amigo.
Décision de Gabriel Molina : « Vache intéressante, lignée à suivre, mais …pas approuvée »
La troisième vache fut celle du jeune « Calerito. Elle fut particulièrement noble avec beaucoup de toréabilité. Elle permit le temple et sa noblesse donna au jeune gerenero l’oportunité de montrer l’étendue de sa toreria.  La vache dura beaucoup et Calerito put construire une excellence faena gauchère Muy a gusto… et déjà très mature malgré ses jeunes années.
Décision de Gabriel Molina : « Vache intéressante, lignée à suivre (issue du même semental que la seconde), mais …pas approuvée non plus. »
 
A l’issue du tentadero, JC Domergue et « Les visites du Campo Bravo » , (https://www.lesvisitesducampobravo.com)  ont offert à tous les participants un apéritif tapas ou comme toujours entre gens de toros la convivialité et le plaisir d’être au campo se sont fait sentir.
 
(communiqué)