Arles (14/09/2014 - tarde) : Joselito Adame, l'incompris...

  • Imprimer

Photo : ElTico
Photo : ElTico
 Difficile public que celui qui garnissait à moitié les tendidos de la Plaza d'Arles en ce dimanche après-midi de clôture... Est-ce pour cause de "lendemain de fête", la question mérite d'être posée, mais une partie des spectateurs, particulièrement bruyante par ailleurs, s'est montrée plutôt froide avec les toreros aujourd'hui et parfois même désagréable...

Principale victime expiatoire, le torero Mexicain Joselito Adame pris à partie à l'issue de sa première prestation au point que sa vuelta fut contestée et ayant vu son deuxième toro relevé par le puntillero alors qu'il pensait en avoir une oreille dans la poche poche.
Le lot proposé par la ganaderia de La Quinta, bien présenté et armé, s'est révélé spectaculaire au cheval sans réelle bravoure (hormis le 5ème) puis maniable dans les muletas, les 3ème ; 4ème et 6ème se révélant un peu plus exigeants.
 
Paco Ureña revenait en Arles après son triomphe Pascal face aux Margé. Il construisit à son premier toro, noble et à la belle transmission, une faena technique, très classique, qui aurait pu lui valoir un trophée si l'épée avait été au rendez-vous. Le quatrième de l'envoi était plus sournois et pesait sur le torero. Ureña ne douta pas et l'embarqua dans de belles séries templées sur les deux bords, sans que le public n'adhère à ses efforts. La mort fut une nouvelle fois en plusieurs temps.
 
Joselito Adame trouva vite le rythme de son premier, un exemplaire noble mais un peu soso. Le mexicain resta quelque peu marginal sur les deux bords, ce qui indisposa une partie du public qui le conspua injustement, allant même jusqu'à siffler sa vuelta alors qu'une légère pétition d'oreille s'était élevée de l'autre côté, non suivie par la présidence. Le cinquième se révéla le meilleur du lot, répétant ses charges dans la muleta d'Adame qui se montra plus profond et relâché avant une entière insuffisante et la maladresse de son puntillero...
 
Roman a été mis à rude épreuve par ses deux adversaires du jour. Son premier s'est laissé faire sur les trois séries d'entame de faena avant de s'aviser et de présenter un danger permanent jusqu'à l'entière tendida clôturant les débats. Le dernier toro de la Feria du Riz 2014 s'est avéré tardo et dangereux. Le jeune matador, encore un peu vert dans ce contexte mais très courageux, est resté digne, couchant son adversaire d'une demi-lame suivie d'une entière de côté.
 
Arles - 14 septembre 2014 - tarde
Dernière de la Feria du Riz 2014
1/2 arène par un temps clair et agréable
Durée de la course : 2:30
 
Toros de la Quinta, bien présentés, nobles mais de peu de transmission en général.
Poids des toros : 515 ; 500 ; 500 ; 545 ; 520 & 525
Nombre de piques : 12 (cavalerie Alain Bonijol)
 
Paco Ureña : ovation après avis et silence après avis
Joselito Adame : vuelta al ruedo et saluts après avis
Roman : ovation et silence
 
Laurent Deloye ElTico