• 1

Bayonne (06/09/2014 - matinale) : beau lot du Lartet pour Pablo Aguado triomphant...

 

Photo : Philippe Latour
Photo : Philippe Latour
Jérôme Bonnet et sa fille ont emmené à Lachepaillet 4 jolis novillos qui exprimèrent chacun une certaine noblesse dépourvue de niaiserie, supérieur le premier primé d'une vuelta al ruedo posthume. Pablo Aguado est ressorti vainqueur de la matinée en tombant d'entrée de jeu sur le meilleur du lot.

 
Accueilli a puerta gayola, suivi de cinq faroles à genoux plein centre, le Lartet répéta ses charges dans la muleta de l'andalou. Faena majoritairement droitière profitant de l'allant du Lartet. Un final un peu moins enlevé et une entière un peu longue d'effet réduisit le succès à un pavillon (vuelta pour le novillo). Au 4ème qu'il put toréer, Aguado servit de belles véroniques au ralenti. Il eut le bon goût de laisser Leo Valadez banderiller brillamment avant d'entreprendre une faena dominatrice à un novillo à la charge plus complexe que celle de ses congénères. Sans verser dans le brillant, il livra un travail abouti à la conclusion tauricide très rapidement efficace. Les deux oreilles du public tombèrent du palco.
 
Andy Younes se vit proposer un novillo de moindre parcours. Après un début de faena classique, peut-être eut-il le tort de trop "monter" sur son Lartet en raccourcissant les distances. Le rythme de la faena s'en ressentit. Après une entière efficace Andy fut appelé chaleureusement à saluer.
 
Leo Valadez est un capeador varié, allègre et qui sait mettre le feu au public banderilles en main. Muleta en main, le jeune mexicain a eu plus de mal à maintenir le niveau. Son travail fut un peu trop brouillon et il finit par se faire accrocher sans dégât deux fois. Long à la mort, il fut lui aussi invité à saluer sous l'ovation du public bayonnais qui lui garde toute sa sympathie. 
 
Pablo Aguado fut déclaré triomphateur de la matinée et un ensemble de prix décerné par les peñas taurines locales vint récompenser la terna.
 
 
Bayonne 1/4 d'arène
4 Lartet
 
Pablo Aguado  oreille/2 oreilles
Andy Younes saluts
Leo Valadez saluts
 
Philippe Latour