• 1

Feria des Vendanges à Nîmes : la Feria 100%...

Simon Casas
Simon Casas
Beaucoup de monde au Musée des Cultures Taurines en ce lundi matin pour la présentation du programme de la prochaine Feria des Vendanges Nîmoise, qui se déroulera cette année du mercredi 17 au dimanche 21 septembre et ouvrira ses portes, comme pour Pentecôte, sur une course camarguaise.

Entouré de Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes ; Franck Proust, député européen et Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie, c'est un Simon Casas particulièrement serein qui a détaillé une à une les affiches de cette édition, mettant l'accent sur la journée événementielle du samedi 20 et surtout, sur la présence à Nîmes, saison après saison de 100% des grands acteurs que compte la tauromachie à l'heure actuelle.

Côté bétail, la tendance affichée est clairement toreriste. Seuls les utreros de Fuente Ymbro du vendredi pouvant amener une connotation torista à la novillada au cartel de laquelle figurent les deux triomphateurs de la course historique du 1er juin dernier à Séville : Borja Jimenez et Jose Garrido, accompagnés pour l'occasion de Alvaro Lorenzo, lauréat de la Cape d'Or au mois de juin dernier. El Torero ; Victoriano del Rio ; Jandilla ; Zalduendo ; Daniel Ruiz et Sanchez Y Sanchez pour le rejon, sont les autres élevages programmés. J'en vois déjà certains s'arracher les cheveux en pensant aux « Toros Toros » qu'ils ont pu voir dernièrement à Céret... Mais dans le créneau assumé de cette Feria des Vendanges 2014, force est de constater qu'on ne peut faire beaucoup mieux...

Du côté des hommes, il y aura donc ceux qui « doublent » (ou même triplent) et ceux qui honoreront aux Vendanges leur contrat annuel de Figuras de la tauromachie dans les arènes de Nîmes. 

Dans la première catégorie, les triomphateurs du cycle Pentecôtiste : Perera ; Juli ; Manzanares et Juan Bautista mais aussi Manuel Escribano auquel il est donné une nouvelle occasion de s'illustrer après la dernière et désastreuse Miurada dans l’amphithéâtre, ou encore Finito de Cordoba et Daniel Luque, tous deux dans un grand moment de leur carrière.

Dans la deuxième, Morante de la Puebla bien sur, Pablo Hermoso de Mendoza et également Alejandro Talavante pour la corrida qui clôturera la temporada Nîmoise.

Ont également été appelés deux toreros jeunes et plein d'avenir : Saul Jimenez Fortes et Juan Leal que l'on verra face aux El Torero en soirée du vendredi, en lieu et place des Escolar Gil initialement annoncés en début de saison mais devant lesquels l'empresa ne pouvait présenter le même cartel.

Du côté des absences : aucune, puisque « la programmation nîmoise s'établit sur les deux pôles que sont les vendanges et Pentecôte » et que Jose Tomas arrêtera sa saison après sa corrida du 24 août dans les arènes de Malaga, « pour toujours ; pour une saison... nul ne le sait. On ne peut pas dire qu'il ne sera pas à Nîmes puisqu'il aura arrêté sa saison au mois d'août... » dixit Simon Casas qui sait de qui il parle lorsqu'il évoque le torero de Galapagar...

Une fois les noms jetés sur le papier, encore faut-il les combiner : Six toros de Jandilla pour Perera dans les arènes de Nîmes, comme avant lui pour d'autres grands noms de la tauromachie ; trois de Sanchez y Sanchez pour Hermoso de Mendoza et trois de Victoriano del Rio pour Juli, en mano a mano dans la même journée du samedi ; deux de Zalduendo pour Finito ; Morante et Manzana en matinée de l'Art le dimanche et deux de Daniel Ruiz pour Bautista ; Talavante et Luque en clôture...

What else ?

Laurent Deloye ElTico

 

Les carteles :

Mercredi 17 septembre : Course camarguaise comptant pour le Trophée des As

Jeudi 18 septembre : Alvaro Lorenzo, Borja Jiménez et José Garrido (Novillos de Fuente Ymbro)

Vendredi 19 septembre : Manuel Escribano, Jiménez Fortes et Juan Leal (Toros de El Torero)

Samedi 20 septembre – matinale : Pablo Hermoso de Mendoza et El Juli, mano a mano (toros de Sánchez y Sánchez et Victoriano del Río)

Samedi 20 septembre – tarde : Miguel Ángel Perera, único espada (Toros de Jandilla)

Dimanche 21 septembre – matinale : Finito de Cordoba, Morante de la Puebla et José Mari Manzanares (Toros de Zalduendo)

Dimanche 21 septembre – tarde : Juan Bautista, Alejandro Talavante et Daniel Luque (Toros de Daniel Ruiz)