• 1

"Plus dure sera la faim", de Luis Spota...

Plus dure sera la faim
Plus dure sera la faim

 Le jeune Luis Ortega rêve de toréer dans l’arène la plus prestigieuse du monde : la Plaza de toros, à Mexico. Avec son ami Pancho Camioneto, il part en quête de gloire.

Il connaîtra la faim, les femmes et les coups de corne. Plus dure sera la faim est l'édition révisée de C'est l'heure, matador sorti en 1952 chez Robert Laffont.
 
« Luis Spota est “le Balzac mexicain”. » El Gallo Ilustrado« “C’est ça la tauromachie ?” Non, pas possible. Il imaginait ça propre, avec ses petites intrigues bien sûr, mais propre. Il croyait que c’était une affaire d’hommes, de vrais, de ceux qui jouent leur vie par un après-midi brûlant. Il croyait qu’être toréro, c’était une profession honnête dont personne ne pouvait avoir honte – et que, si les garçons risquaient leur peau dans l’arène, c’est parce qu’ils avaient le cran d’affronter les coups de cornes et non parce qu’ils fréquentaient assidûment les alcôves des organisateurs. »
 
Luis Spota
Plus dure sera la faim
• Roman : 512
• Traduction : Jean Camp 
• Parution : avril 2014
• ISBN : 978-2-36374-064-9
 
13e Note Éditions
6 rue Debelleyme - 75003 Paris
Tel. : +33 (0) 1 42 78 08 78
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
(communiqué)