• 1

Jalpa (25/12/2021) : Triomphe de quatre oreilles et une queue pour Arturo Macías...

Visuel Jalpa 25122021Le matador de toros Arturo Macías a été le triomphateur de la Corrida Navideña dans la Plaza de toros “Rodríguez Elías” de Jalpa, Zacatecas, lors de laquelle il a coupé quatre oreilles et une queue à ses astados de la ganadería de La Punta.

Macías, a obtenu les deux oreilles du toro nommé « Berrendo » avec lequel il accomplit une faena de haut vol qui a marqué profondément le public, culminant son trasteo d'une grande estocade qui a amené ce dernier à demander avec force les deux oreilles.

Avec son deuxième toro, « Consentido », il a tracé une série de véroniques à la cape d'une grande lenteur, pour terminer avec une revolera avec laquelle il a conquis les arènes, prélude à un grand après-midi qui restera dans l’histoire de l’hydrocaliente et de la Plaza « Rodríguez Elías ».
Il a commencé à la muleta les genoux sur le sable, se passant le toro à un millimètre de lui, ce qui a suscité l’excitation du public, déjà debout, qui le restera avec une grande série de derechazos suivies de naturelles d'une lenteur extrème, structurant ainsi une grande faena. Après les manoletinas, et comme point culminant de cette grande oeuvre, un espadazo clôturait les débats et faisait rouler le toro dans le sable devant l’euphorie des aficionados au cri de : « torero, torero, torero », demandant avec force les oreilles et la queue que le Président accorda devant la liesse du public.

Ainsi se termine une grande année pour Macías, pleine de triomphes en long et en larfge du territoire national dans chaque plaza de toros où il a effcectué le paseíllo, toujours avec l'affection de son public.

       

Plaza de toros de Jalpa, Zacatecas
Plaza de toros "Rodríguez Elías"
Traditionnelle Corrida Navideña
Toros de Arrellano Hermanos pour le rejon et La Punta pour :

Jorge Hernández Gárate, applaudissements et oreille
Arturo Macías, deux oreilles et deux oreilles et la queue
Antonio García “El Chihuahua”, applaudissements et oreille

Au terme du festejo, le matador Arturo Macías est sorti a hombros le visage peint par “Los Pintados”, suivant en celà la tradition de Jalpa.