Bayonne : "Toromagie", les yeux des enfants brillaient...

  • Imprimer

Visuel Bayonne 201221 1Noel est un moment de rêves et de plaisir pour les enfants. C’est aussi un moment de solidarité. Bayonne est une terre de toros. Partant de ces trois principes, les Peñas bayonnaises, la direction des arènes, Mika Romero et Alexis Ducasse ont créé "Toromagie".

Organisée au profit des enfants malades de Bayonne, cette journée festive et conviviale permet aux plus jeunes de prendre possession des arènes de Lachepaillet. Tout commence par le dépôt de jouets, au pied de l’escalier des arènes, destinés à ceux qui, moins chanceux, sont hospitalisés. Après une démonstration de toreo de salons, c’est au tour des « gamins » de prendre une « mini-cape » et, sous la houlette d’Alexis Ducasse, d’affronter les redoutables carretones bayonnais.
Toromagie est aussi un moyen de transmettre aux plus jeunes le virus de l’Aficion. Très attentifs, enfants et parents ont pu assister, avec les commentaires de Laurent Langlois, à l’habillage de Ripou le cheval de picador. Qui sait, une vocation est peut-être née chez ceux qui ont posé avec fierté en selle sur le « destrier » du picador landais.
Bayonne est jumelée avec Pampelune. C’est donc tout naturellement que la partie taurine a commencé par un encierro. Après un premier passage avec les carretones, ce sont devant trois petites vaches que les bambins ont pu exercer leurs talents de corredores.
Mika Romero, qui anime, avec Alexis Ducasse, les ateliers pédagogiques du Lundi soir, aux arènes de Bayonne, a fait une démonstration de recorte face à un joli novillo colorado. Kevin Ribeiro, champion de France des sauteurs, s’est joint à la fête en réalisant un périlleux vrillé et un saut de l’ange.
Deux jeunes vaches ont permis aux plus courageux, et ils furent nombreux, sous la bienveillante protection des plus anciens, de se confronter avec le bétail brave. Quel plaisir de voir tous ces enfants s’essayer au toreo, au recorte, aux écarts et au raset.
On ne récolte que ce qu’on a semé et cultivé. Cette journée est un des maillons essentiels de la transmission de notre Aficion aux jeunes générations. Et en plus, tous les jouets et les bénéfices de la restauration et des buvettes, contribueront à redonner le sourire aux enfants malades. Deux bonnes raisons pour se donner rendez vous à Bayonne pour l’édition 2022 de TOROMAGIE.

Thierry Reboul

Photos : Nicolas Couffignal

Visuel Bayonne 201221 2
Visuel Bayonne 201221 4
Visuel Bayonne 201221 3
Visuel Bayonne 201221 5
Visuel Bayonne 201221 6
Visuel Bayonne 201221 7
Visuel Bayonne 201221 8