Plaza Toros TV diffusera en direct et en exclusivité la Feria de Otoño à Madrid...

  • Imprimer

Visuel PlazaTorosTV 100921 Les arènes de Las Ventas accueilleront à nouveau une feria complète à partir de 2019: la Feria de Otoño 2021. Plaza Toros TV diffusera en direct six après-midis composés de corridas de première catégorie. En outre, il y aura deux novilladas, ce qui constitue une excellente occasion pour les jeunes talents.

Le seul matador qui toréera deux fois à cette feria est Julián López "El Juli", qui a récemment fêté le 23e anniversaire de son alternative. Depuis, il a réussi à sortir de la porte grande de Madrid sur les épaules en 2007, un après-midi mémorable pour sa faena face au taureau Cantapájaros, de Victoriano del Río.
D'autres figures importantes feront le paseillo un après-midi, comme Morante de la Puebla, leader de l'effectif actuel; José María Manzanares, qui a franchi deux fois le seuil de la grande porte de Las Ventas sur les épaules; Miguel Ángel Perera, avec six grandes portes à Madrid en tant que torero et une autre en tant que novillero; Diego Urdiales, qui a coupé trois oreilles à la Feria de Otoño 2018 à une corrida de Fuente Ymbro; et Emilio de Justo, qui a été porté sur les épaules à la Feria de Otoño en 2018 et, cette année, à la Corrida de La Cultura.
L'une des attractions de cette temporada sera Antonio Ferrera, qui sera le seul torero à lidier six taureaux à lui seul d'Adolfo Martín, ganaderia qui a reçu le prix de la meilleure lors du dernier San Isidro. Sont également au cartel Paco Ureña, Daniel Luque et Ginés Marín, qui ont chacun une puerta grande à leur actif aux arènes de Las Ventas; López Simón, qui en compte cinq, dont une à la Feria de Otoño 2015; et Juan Ortega, dont le dernier trophée à Madrid est une oreille qu'il a coupée à un taureau de Valdefresno en 2018.
De leur côté, López Chaves, Alberto Lamelas et Jesús Enrique Colombo estoqueront la corrida de Victorino Martín, qui a livré une corrida intéressante à Las Ventas cet été. Chaves a marqué à San Isidro 2019 avec une performance sérieuse contre les taureaux de Cuadri. Pour Lamelas et Colombo, cet engagement sera synonyme de retrouvailles avec l'aficion de Madrid.
Quant à les ganaderias, en plus des fers cités précédemment, d'autres reviennent, comme Garcigrande, l'inoubliable assaut enclassé de Poeta à San Isidro 2019; Santiago Domecq a lidié l'un des taureaux remarquables de la dernière feria, Zahareño, en clôture de la série de San Isidro; Alcurrucén, un fer qui a rendu possible une dizaine de grandes portes dans la première arène du monde avec des taureaux extraordinaires comme Jabatillo, Malagueño ou Barberillo, entre autres; et Jandilla, avec le taureau Hebrea en mémoire, combattu en 2017 et primé avec la vuelta al ruedo.


(communiqué)