• 1

Arles (11/09/2021) : Apothéose pour le mano a mano du retour de Talavante, qui partage la Puerta Grande avec Roca Rey...

Salida Arles 11092021Tellement attendue, cette Goyesca 2021 qui marquait le retour d'Alejandro Talavante aux affaires après trois ans de disette pour ses fans, a par bonheur fait mentir l'adage redouté de l'aficionado "corrida de expectación, corrida de decepción"...

Le Maestro de Badajoz, revenu rasséréné d'une retraite inopportunément prolongée pour cause de pandémie de Covid-19, n'a eu de cesse de déclarer ces derniers jours dans la presse combien le toreo était important pour lui, dans sa vie. Et après l'avoir vu ce soir, on le croit... Il réapparaît à un niveau exceptionnel, et il le fallait pour s'afficher aujourd'hui face à un Roca Rey défendant désormais un statut de star inconditionnelle. Le péruvien obtient enfin un grand triomphe dans le Sud-Est de la France Taurine. Le jour où il le fallait...

Alejandro Talavante a marqué son retour avec une somptueuse et solennelle faena au grand premier toro de Garcigrande, ovationné à l'arrastre, qu'il a estoqué en deux temps. Le ton a rapidement été donné avec une grande compétition au quite avec Roca Rey. Oreille après avis.

Face au deuxième, également de Garcigrande, incisif et vibrant dans sa muleta, Roca Rey a instrumenté un trasteo enjoué avant un final de grand impact sur la courte distance, avec aguante, sang froid et une estocade décisive. Oreille

Le troisième de l'envoi, d'Adolfo Martín, s'est révélé maniable mais dénué de forces et de transmission. A noter un sublime chapelet de naturelles de salon déclinées par Alejandro Talavante, qui ne touchera pas le public en raison de la condition du toro. Ovation.

Autre toro faible et sans caste d'Adolfo Martín en quatrième pour un Roca Rey auteur d'une faena technique et tenace, patiente à gauche avec un final plus brillant à droite et une estocade basse. Silence après avis.

Démonstration extraordinaire de toreo d'Alejandro Talavante face au cinquième toro de Garcigrande, qui s'est vu gratifier d'une vuelta posthume. Faena d'une densité artistique et d'un niveau exceptionnel, à la gestuelle variée et profonde, avant le port d'une grande estocade. Deux oreilles.

Final d'apothéose avec la faena proposée par Roca Rey face au brave et encasté 6ème toro de Núñez del Cuvillo, cette fois justement récompensé d'une vuelta posthume. Lidia énivrante dès le quite par saltilleras jusqu'aux séries finales dans un mouchoir de poche, par molinetes, cambios dans le dos et aguante absolu. Estoconazo foudroyant. Deux oreilles

       

Arènes d'Arles
Samedi 11 septembre 2021
Deuxième de la Feria du Riz
Corrida Goyesca
Entrée : Plein
Toros de Garcigrande, Domingo Hernández, Adolfo Martín et Núñez del Cuvillo, pour :

Alejandro Talavante, oreille après avis, ovation et deux oreilles après avis
Roca Rey, oreille, silence après avis et deux oreilles après avis

Bonne brega de José Chacón et saluts aux banderilles de Jesús Díez Fini et Miguelín Murillo.

 

Voir le reportage photographique : Daniel Chicot