• 1

Aranjuez (28/05/2021) : Juli et Manzanares triomphent. Une oreille pour Ureña...

Visuel Aranjuez 280521Les matadores de toros El Juli et José María Manzanares ont coupé chacun une oreille de leurs deux toros de Garcigrande lors de la première corrida de la Feria de San Fernando dans les arènes Bicentenaires d'Ajanjuez.

Nouvelle démonstration de domination du madrilène face à un premier toro faiblard qu'il a captivé au point de le transformer en collaborateur potable en fin d'exercice. Face au meilleur de l'envoi, sorti quatrième, il paracheva son triomphe aux accords de "Mission", d'Ennio Morricone, dans un premier temps, avant que les sifflets du public ne le contraignent à demander un changement de musique, donnant un nouvel élan à sa faena. L'estocade ne fut pas un modèle du genre mais plutôt un coup d'épée "maison", dont l'effet rapide lui permit de couper un nouveau trophée.
Le public d'Aranjez n'apprécie pas forcément l'immovation en matière d'accompagnement musical, puisqu'il siffla également l'exécution de l'adagio du "Concierto de Aranjuez" du compositeur Joaquín Rodrigo par l'orchestre des arènes, lors de la deuxième faena de José María Manzanares. Pas de changement de musique cette fois-ci, l'alicantin finissant par conquérir son auditoire par son empaque, le rythme et l'exigence de sa faena. Auparavant, il avait déjà obtenu un trophée de son premier, un toro noble qui lui a permis une faena très douce et lente conclue a recibir.
Avec le lot le moins favorable, Paco Ureña perdit une possible première oreille à l'épée à son premier, avant d'en obtenir une du sixième au terme d'un trasteo sans liaison, mais dont la pureté fit une nouvelle fois merveille, surtout sur le piton gauche.

       


Plaza de toros de Aranjuez
Vendredi 28 mai 2021
Première de la feria de San Fernando
Corrida de toros
Entrée : Plus de trois quarts de la capacité autorisée.
Toros de Garcigrande, de présentation et de jeu hétérogènes, meilleur le quatrième, nobles les deuxième ; troisième ; cinquième et sixième, mais justes de race les cinquième et sixième pour :

El Juli, oreille et oreille
José María Manzanares, oreille et oreille
Paco Ureña, ovation et oreille

 

Voir le reportage photographique : Chele Ortiz - CorridaFrance.com