Madrid (23/05/2021) : Pas d'oreille mais des émotions en clôture de San Isidro au Palacio Vistalegre...

  • Imprimer

Visuel Madrid 23052021Si aucun des trois matadores appelés à combattre cette corrida d'Adolfo Martín en clôture de la Feria de San Isidro au Palacio Vistalegre de Madrid, n'est reparti avec un ou plusieurs trophées dans son escarcelle, même si un mauvais maniement de l'épée peut être également invoqué, il n'en reste pas moins que cette tarde a été d'un intérêt constant. Et ce, en grande partie en raison de la personnalité des astados en provenance d'Escurial (Cáceres), durs, compliqués mais donnant beaucoup d'importance à chaque passe et à l'engagement total des toreros.

Dans ce contexte, le franco-valencian Román a été l'auteur d'une tarde solide, son courage et son abnégation ayant emporté l'adhésion du public lors de ses deux prestations. Malheureusement, l'épée n'était pas au rendez-vous.
Le salmantin Juan del Álamo aurait dû couper une oreille du toro qui ouvrait les débats. La pétition était majoritaire mais le Président ne l'a pas écoutée.
José Garrido a entendu deux silences après des prestations sérieuses là aussi mal conclues aux aciers.
A la fin du paseíllo ont résonné les accords de l'Hymne National Espagnol.
Les picadores Ángel Rivas, au quatrième et Óscar Bernal, au sixième, se sont distingués lors des tercios de varas.
Le banderillero Roberto Martín "Jarocho" a salué une ovation au quatrième.

       


Plaza de toros de Palacio de Vistalegre (Madrid)
Dimanche 23 mai 2021
Dernière de la Feria de San Isidro
Entrée : Près de 1000 personnes sur les tendidos.
Toros de Adolfo Martín, très sérieusement présentés, de comportements divers mais compliqués en général, pour :

Juan del Álamo, vuelta al ruedo et silence
Román, ovation après avis et ovation après avis
José Garrido, silence et silence après avis