• 1

Bayonne a présenté ses cartels 2021...

Visuel Bayonne 26032021Si en 2020, Bayonne avait rapidement fait savoir que les portes de ses arènes resteraient fermées pour l’ensemble de la temporada, c’est un changement radical qui a eu lieu à l’orée de (nous l’espérons tous) la temporada 2021.

Des grandes arènes françaises de 1ère catégorie, Bayonne est ainsi la première à annoncer et présenter sa programmation complète (toreros et élevages).
C’est sur le sable du ruedo de Lachepaillet que furent dévoilés les détails de cette saison devant une assistance masquée, distanciée et volontairement réduite en nombre (covid oblige).
En propos liminaire le maire Jean-René Etchegaray a tenu à ré-affirmer l’attachement de la ville à sa culture taurine malgré les évènements contraires du moment, et les batailles juridiques qu’il a fallu livrer récemment (le tribunal correctionnel de Bayonne a rejeté le 17 novembre 2020, la plainte déposée par la Société protectrice des animaux (SPA) contre les organisateurs) concluant qu’il avait peu de doutes sur le fait qu’il y aurait corrida à Bayonne en 2021.
Yves Ugalde adjoint au maire à la culture, nous présenta par la suite les cartels et quelques détails sur leur conception.
C’est déjà sur une base de jauge à 50% que l’ensemble du programme a été bâti (soit 4000 places payantes).
Avec une jauge réduite, le budget global du programme était bien entendu plus serré et a conduit certaines discussions dans l’impasse.
Le plateau présenté reste de catégorie.
On notera côté torero entre autres la double présence de Daniel Luque qui possède en ses lieux une grande cote d’amour suite à ses multiples triomphes bayonnais, le retour d’Enrique Ponce et du Juli, la présentation d’Emilio de Justo, et la présence de cinq toreros français (3 en corrida, 2 en novillada)
Côté bétail, une corrida complète de Pedraza de Yeltes, un desafio ganadero (Valdefresno/Conde de Mayalde), la première apparition des Montecillo et les traditionnels Los Maños en novillada et Juli oblige les Garcigrande en clôture.
Il y aura donc 4 corridas, 1 novillada, 1 NSP, 1 corrida de rejon proposé en deux blocs (en juillet dit des fêtes de Bayonne même si celles -ci ne devaient pas se tenir et de l’atlantique en septembre)
Le concept de la corrida goyesque bleue qui avait beaucoup impacté en 2019 sera reconduit ainsi que celui des 6 toreros pour sa troisième édition !
A noter que les arènes s’ouvriront le samedi 12 juin (hors programmation officielle) par un festival hommage organisé en faveur de Rafael Cañada gravement touché en piste et désormais dans l’impossibilité de toréer à nouveau.
La vente des billets (nouveaux abonnements et billets seuls) s’ouvrira à compter du 19 Avril par internet www.arenes.bayonne.fr ou téléphone 0970824664
La jauge réduite n’entraînera pas de modifications des tarifs traditionnels.

Feria des fêtes
Vendredi 30/07 18h30 : Daniel Luque, Sergio Flores, Adrien Salenc (Pedraza de Yeltes)
Samedi 31/07 18h30 Rejon: Andy Cartagena, Lea Vicens, Guillermo Hermoso de Mendoza (Jalabert Frères)

Feria de l’Atlantique
Vendredi 03/09 19h: Enrique Ponce, Daniel Luque, Emilio de Justo (El Montecillo)

Samedi 04/09 (Matin) Novillada: Tomás Rufo, Adam Samira, Yon Lamothe (Los Maños)
Samedi 04/09 19h: Morenito de Aranda, Thomas Dufau, Tomás Campos, Alejandro Marcos, Jesús Enrique Colombo, Diego Carretero (Conde de Mayalde et Valdefresno)

Dimanche 05/09 (Matin): Novillada sans picador, erales de Camino de Santiago, Lartet, Alma Serena, Casanueva et La Espera pour les deux finalistes (toreros à désigner)
Dimanche 05/09 17h30: El Juli, Paco Ureña, Juan Leal (Garcigrande)

Hors temporada
Samedi 12/06 Festival: Juan Mora, Finito de Cordoba, JI Uceda Leal, Antonio Ferrera, Adrien Salenc, Tristan Barroso (diverses ganaderías)

Visuel Bayonne 260321 2 Visuel Bayonne 260321 3
Visuel Bayonne 260321 4 Visuel Bayonne 260321 5

Philippe Latour