• 1

Ubrique (13/03/2021) : Pablo Aguado coupe les deux oreilles d'un Jandilla de vuelta. Une oreille pour Rafa Serna...

Visuel Ubrique 13032021Le premier toro de la temporada européenne 2021 portait le nom d'Oficial, provenait de la ganadería de Jandilla et a été combattu dans les arènes d'Ubrique par Pablo Aguado dans le cadre des corridas reportées à l'automne dernier pour raisons sanitaires, de la Gira de Reconstrucción 2020.

Au terme de cette première confrontation gaditana, c'est justement Pablo Aguado qui a triomphé en coupant les deux oreilles du toro Jaramago, sorti en troisième position, dont la dépouille a été primée de la vuelta al ruedo.

Oficial, sorti en première position, se fixe rapidement dans le capote soyeux de Pablo Aguado. Après une rencontre avec le picador, le sévillan brinde son premier combat au ganadero. Lors de la faena, le toro se montre noble, avec beaucoup de classe et d'humiliation, mais manque d'un peu de transmission et baisse de ton en fin d'exercice. L'estocade entière au premier essai voit monter une légère pétition. Mais l'oreille n'est pas concédée par la présidence. Applaudissements.

Frivolo s'intéresse également très rapidement à la cape de salida de Rafa Serna. Il fait montre de moins de douceur que son prédécesseur et s'en va lui aussi rencontrer le groupe équestre pour un seul et unique assaut. Après avoir brindé son combat au public, Rafa Serna se montre très ferme face à un toro plus violent que le précédent, qui proteste beaucoup par le haut. Le final par luquecinas dans des terrains restreints précède une entière contraire fulminante d'effet, qui déclenche une pétition d'oreille légitimement accordée. Oreille.

Pablo Aguado va avoir la chance de croiser la route de Jaramago, un grand toro dont la dépouille sera honorée d'une vuelta al ruedo. Malgré des charges désordonnées à sa sortie des chiqueros, le Jandilla va se fixer rapidement avant que le sévillan ne le conduise au picador par chicuelinas en marchant de grande classe. Après la pique, le quite par chicuelinas ajustées est malheureusement terni par une media accrochée. Le début de faena par le bas est extraordinaire. Jaramago développe une belle transmission et beaucoup de profondeur dans ses charges. Une série de naturelles au ralenti d'une grande pureté met le public debout, la muleta carressant le sol devant le muffle de l'astado avec une abominable lenteur. Une demi-lame en place suivie d'un descabello ne douchent pas l'enthousiasme ambiant et le Président ne résiste par à la pétition unanime en accordant les deux oreilles. Deux oreilles.

Camelia clôture l'envoi et est rapidement protesté pour son manque de force évident. Economisé lors d'une unique pique, il va permettre grâce à son fond de race à un Rafa Serna très précautionneux en début d'exercice, de servir une faena pleine d'élégance et de pouvoir, d'une intensité allant crescendo. Malheureusement, trois pinchazos annihileront tout espoir de trophée supplémentaire pour le torero de Séville. Applaudissements après avis.

 

Plaza de Toros de Ubrique (Cádiz)
Samedi 13 mars 2021
Gira de Reconstrucción 2020
Entrée : 765 spectateurs, conformément à la capacité maximale autorisée
Toros de Jandilla, corrects de présentation pour la catégorie des arènes, nobles avec des qualités. Meilleur le troisième, "Jaramago", numéro 132, negro, né en janvier 2017, primé de la vuelta al ruedo.

Pablo Aguado, applaudissements après légère pétition et deux oreilles
Rafa Serna, oreille et applaudissements après avis

Antonio Chacón au deuxième et Iván García au troisième, ont salué aux banderilles.

Les prix de la corrida :
Meilleure pique : "Chocolate"
Meilleure toro : Jaramago, combattu en troisième position
Meilleure paire de banderilles : Iván García
Meilleure brega : Diego Ramón Jiménez