• 1

Estepona (07/11/2020) : Trois oreilles pour "Morenito de Aranda", la faena de la tarde sans épée pour De Justo et deux grands "La Quinta"...

Visuel Estepona 071120 3Les matadores de toros "Morenito de Aranda" et Emilio de Justo ont été les protagonistes d'une tarde importante ce samedi soir à Estepona, bien aidés en cela par deux grands toros de "La Quinta" sortis en troisième et quatrième position.

Avec trois oreilles au compteur, Morenito de Aranda est le triomphateur numérique tandis qu'Emilio de Justo a perdu les deux oreilles du quatrième à l'épée, après la faena de la corrida.

Le premier toro de l'envoi est noble mais n'humilie pas. La faena de "Morenito de Aranda" est complète sur les deux pitones, les meilleurs moments sur la droite. Estocade au deuxième envoi et un descabello. Oreille.

Belle réception à la véronique d'Émilio de Justo. Le toro fait illusion sur deux séries en début de faena puis développe du sentido, contraignant le matador de Cáceres à abréger. Grande estocade. Oreille.

"Morenito de Aranda" reçoit joliment le troisième sur des véroniques en tablier. Grand toro de "La Quinta" que ce troisième, baptisé "Peluquín", auquel le torero de Burgos coupe les deux oreilles au terme d'une faena poderosa conclue d'une entière légèrement tendida mais suffisante. Deux oreilles.

À sa sortie, le quatrième se montre court de charge dans le capote de réception d'Émilio de Justo. Le toro reçoit une pique trasera en mettant les reins, avant de s'infliger une vuelta de campana. En début de faena, le toro montre des signes de faiblesse, mais des qualités évidentes. Sans baisser la main, De Justo le torée joliment à la naturelle dans un premier temps, puis à droite en profitant de la belle caste de son opposant. Le retour sur le pitón gauche fournit les meilleurs passages muleteros. Plusieurs échecs à l'épée interdisent à cette faena d'être primée des deux oreilles, qui semblaient acquises.


Plaza de Toros de Estepona
Samedi 7 novembre 2020
Gira de Reconstrucción
Entrée : 2/3 de la capacité autorisée
Toros de La Quinta, bien présentés, meilleurs les deux derniers, le troisième, "Peluquín", nº31, 520 kilos, cárdeno bragado, primé de la vuelta al ruedo posthume, pour :

Morenito de Aranda, oreille et deux oreilles
Emilio de Justo, oreille et vuelta al ruedo