Nîmes (20/09/2020 - matinale) : Triomphe de deux oreilles pour Leonardo Hernández...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
Le rejoneador Leonardo Hernández est sorti en triomphe par la porte de cuadrillas des arènes de Nîmes après avoir coupé les deux oreilles du toro sorti en quatrième position, le meilleur d'un lot hétérogène de comportement de Fermín Bohórquez.

Une fois n'est pas coutûme, cette matinale équestre nîmoise a connu quelques difficultés à prendre son rythme de croisière et, au final, ne s'est pas terminée en final apothéosique comme on en a l'habitude ici. La faute en premier lieu à un lot de toros de Fermín Bohórquez manquant de piquant et de combativité durant la première partie du spectacle. Une tendance qui s'est inversée dès le quatrième avec un excellent exemplaire qui a laissé ses deux oreilles à Leonardo Hernández et pour la dépouille duquel le public a demandé sans l'obtenir la vuelta al ruedo, le mayoral étant invité par le protégé d'Alberto García à partager cet honneur avec lui en compensation. Et pour le score statistique inhabituel de cette matinée de rejon, la raison est à rechercher du côté de la maladresse aux aciers des trois toreros. La "palme" revenant à la locale de l'étape Lea Vicens qui a vu s'envoler une oreille (ou plus...?) de son second après avoir séduit le public de ses arènes avec une faena enlevée et plus précise que la précédente. Très en difficulté rejon en main le fils de Pablo, Guillermo Hermoso de Mendoza, repart également à vide. Ce qui ne lui arrive pas souvent...
C'est donc Leonardo Hernández qui a tiré son épingle du jeu ce dimanche matin. Longtemps dans l'ombre de Pablo Hermoso de Mendoza ou Diego Ventura, il a vu arriver sur son terrain de chasse les jeunes Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza alors que le ciel semblait s'éclaicir pour lui. Désormais apodéré par l'un des hommes les plus actifs du mundillo ces derniers mois, notamment lors de la pandémie de Covid-19, le torero de Badajoz, fils du rejoneador Leonardo Hernández García, pourrait ainsi voir sa carrière prendre un nouvel élan.

A saluer le travail exceptionnel des aréneros des arènes de Nîmes pour remettre en état le ruedo après les fortes pluies de la nuit précédente.

 

Arènes de Nîmes
Dimanche 20 septembre 2020 - matinale
Corrida de Rejon
Durée de la course : 2 heures 18 minutes
Poids des toros : 540 ; 531 ; 537 ; 522 ; 534 & 521 kgs
Toros de Fermín Bohórquez, bien présentés et donnant du jeu, surtout en deuxième partie de course, pour :

Leonardo Hernández, saluts et deux oreilles
Lea Vicens, silence et saluts
Guillermo de Hermoso de Mendoza, silence et silence

Laurent Deloye ElTico

Voir le reportage photographique : ElTico