• 1

Milhaud (25/07/2020) : "Canten" remporte le Concours de Capea 2020...

©ElTico
©ElTico
Après une première édition en 2019 qui avait connu un beau succès populaire, le Président Mickael Jezouin, du club taurin "Toros y Fiesta" et ses socios, avaient mis les petits plats dans les grands pour le retour officiel des toros en arène dans le Sud-Est, en cette période difficile que l'on n'ose pas encore nommer "post-covid"...

Un mini campo de féria accueillait les spectateurs sur le parvis et le prix de l'entrée, fixé à deux euros, donnait accès à un café et une viennoiserie, servis certes avec le masque, mais aussi avec le sourire... Vraiment pas de quoi chipoter pour aider un Club Taurin jeune et dynamique, qui a souhaité baptiser le Trophée décerné aujourd'hui du nom d'une de ses premières sociétaires récemment décédée, Béatrice Dumond, à laquelle un hommage fut rendu en piste par un dépôt de roses et une minute d'applaudissements.
Côté toros, trois becerros de la famille Barcelo étaient proposés à Lenny Martin de l'école taurine de Béziers-Méditerranée ; "Canten", du Centre Français de Tauromachie et Andoni Verdejo, d'Adour Aficion.

Lenny Martin toucha en premier un becerro noble, sans trop humilier et doux, malheureusement faible. L'entame de faena par cambiadas au centre fit monter une température qui n'en avait pas vraiment besoin. Mais le reste de l'exercice, bien maîtrisé sur les deux rives par le biterrois, put manquer parfois d'émotion et de liant en grande partie du fait de la condition du Barcelo. Vuelta al ruedo.

"Canten" salua son becerro a porta gayola. Cet exemplaire se révéla encasté, avec beaucoup de gaz, venant de loin sur tous les cites avec envie mais une fâcheuse tendance à se retourner court, ce qui mit le pensionnaire du CFT à l'épreuve. "Canten" se montra vaillant et combatif face aux charges répétées du becerro, subissant même un accrochage sans consèquence et distillant ses meilleures séries sur le coté gauche. Oreille symbolique.

Andoni Verdejo toucha le dernier Barcelo de la matinée, un exemplaire noble, avec du moteur, qui se révéla lui aussi intéressant. Doublé par le bas élégamment en début de faena, le becerro répondra ensuite à tous les cites, permettant à l'Aquitain de développer une tauromachie classique et verticale. Un accrochage en fin d'exercice verra l'ensemble baisser d'intensité. Vuelta.


Arènes de Milhaud
Samedi 25 juillet 2020
Concours de Capea 2020
Becerros de Barcelo pour :

Lenny Martin, vuelta al ruedo
"Canten", oreille symbolique
Andoni Verdejo, vuelta al ruedo

Laurent Deloye ElTico

Voir le reportage photographique : ElTico