• 1

Aranda de Duero (28/02/2020) : Un Festival plein de succès pour les #AngelesDelToreo...

©Tauroemocion
©Tauroemocion
C'est dans des arènes quasiment pleines qu'un hommage aux chirurgiens taurins, «les anges de la tauromachie», a été rendu à Aranda de Duero.

À la fin du paseíllo, deux souvenirs ont été remis aux représentants de la Société espagnole de chirurgie taurine au nom de l'organisateur du festival, la société Tauroemoción, et d'autres collaborateurs de l'organisation tels que l'Union des toreros, ASPROT, UNPBE, la Fondation Toro de Lidia, ASDME et la Fédération taurine. Sur le plan artistique, Emilio de Justo a coupé deux oreilles, Morante et Cayetano une, tandis que Manzanares, Pablo Aguado et "El Rafi" ont salué chacun une ovation.
Dans un contexte très relevé, le novillero français "El Rafi" s'est montré très fleuri à la cape : veroniques, chicuelinas, delantales et lopecinas avant de débuter sa faena par une passe changée dans le dos. Le novillo, noble mais manquant de classe, autorisa néanmoins au nîmois une faena variée et élégante, malheureusement pinchée.


Plaza de Toros d'Aranda de Duero (Burgos)
Samedi 29 février 2020
Festival “Los Ángeles del Toreo”, au bénéfice de la "Sociedad Española de Cirugía Taurina".
Entrée : Quasi plein
Novillos de García Jiménez, maniables en général, pour :

Morante de la Puebla, oreille
José María Manzanares, saluts
Cayetano, oreille
Emilio de Justo, deux oreilles
Pablo Aguado, saluts
le novillero "El Rafi", saluts après avis

Voir le reportage photographique : ICI