Feria de l'Ascension - Alès 2020 : Deux corridas de toros pour cinq ganaderias...

  • Imprimer

Ales 2020Ce mercredi soir, l'espace Cazot affichait complet à l'invitation des délégataires de la société "Tempéras Alès Cévennes" pour la présentation de la Feria de l'Ascension 2020, qui se déroulera du jeudi 21 au dimanche 24 mai.

Monsieur Max Roustan, Maire d'Alès, ouvrit les débats lors d'une allocution courte mais engagée avant de laisser le micro à Didier Cabanis et Ysabelle Castor représentante de la commission taurine. Accompagnés d'Arnaud Imatte, Renaud Vinuesa et Thierry Cazaubon, ils dévoilèrent l'affiche, signée cette année par Jérome Pradet, habitué à réaliser les publications des arènes de Las Ventas.
Après avoir dévoilé le plateau "camarguais" par Renaud Vinuesa, la partie "espagnole" fut annoncée par Didier Cabanis, Arnaud Imatte et Thierry Cazaubon, invitant notamment plusieurs acteurs de cette édition à les rejoindre sur scène.

Le samedi 23 mai, à 11h, novillada sans picador 1er trophée des "Révélations-Porte du Temperas" avec deux erales de Jalabert frères et deux de Michel Barcelo pour les élèves du Centre Français de Tauromachie : Quentin Brousse , Nino Julian , Clément Hargous et Rafael Ponce de Leon. Le Triomphateur de cette matinée se verra offrir un eral lors de la novillada mixte du lendemain.
A 17h, les organisateurs ont jeté leur dévolu sur un "desafío ganaderos français" qui aura fière allure entre le fer de Robert et Olivier Margé, qui a connu une saison 2019 remarquable et les exemplaires de Valverde, revenant après un an d'absence.
Pour affronter ces élevages, le chef de lidia sera l'espagnol Sánchez Vara, valeur sûre lors des combats les plus rudes et qui fêtera cette année ses vingt ans d'alternative.
Le second poste sera occupé par Cristian Escribano. Depuis son alternative en 2011, le natif de Getafe est devenu un habitué des corridas toristas, connaissant le succès face à des fers comme Saltillo, Dolores, Victorino, Escolar Gil. Ce contrat sera pour lui une belle opportunité de se montrer sur notre territoire.
Le dernier du jour sera Miguel Angel Pacheco, véritable révélation de la saison écoulée avec notamment une prestation héroïque à Vic face aux Dolores Aguirre.

Dimanche 24 mai à 11h, novillada mixte, 2ème trophée "Souvenir Philippe Cuillé" avec trois novillos et un eral de la ganaderia Cuillé pour un cartel composé de Francisco Montero, José Antonio Valencia, Solalito et le triomphateur de la sin-caballo du samedi.
A 17h, la feria sera clôturée par une "Corrida de Competencia" entre trois élevages internationaux : Marquis d'Albaserrada, Palha et Bruno Blohorn.
C'est en toute logique que la ganaderia du Marquis d'Albaserrada foulera de nouveau le sable alésien après avoir remporté le prix du meilleur toro de la feria passée grâce à "Jerezano", toro brillant par sa force et bravoure lors d'un tercio de piques restant encore dans toutes les mémoires.
Les toros de Palha feront leur retour sur le ruedo cévenol après 11 ans d'absence. 2019 a été une belle saison pour le plus célèbre des élevages portugais, preuve en est la corrida de hautes notes sortie dans les arènes d'Arles en septembre dernier, qui marqua les esprits des aficionados les plus exigeants.
Les éleveurs français seront représentés par les protégés de Bruno Blohorn. Après avoir remporté les prix de la meilleure novillada dans le Sud-Ouest, nul doute que les astados du Mas de Carrelet auront leur mot à dire lors de cette tarde qui s'annonce riche en émotions.
Pour se confronter à ces six toros, les délégataires des arènes ont décidé de placer cette corrida sous la forme d'un mano a mano composé d'Alberto Lamelas et Maxime Solera.
Débordant de courage et d'abnégation, Alberto Lamelas est clairement l'enfant chéri des arènes alésiennes. Élu triomphateur de l'édition précédente, le torero de Jaén mettra tous les atouts de son côté pour conquérir une fois de plus le cœur du conclave alésien.
Maxime Solera aura moins de deux mois de doctorat lorsqu'il se présentera au paseo. Valeur sûre des novilladas toristas, avec notamment un succès retentissant à Céret l'an passé, le fosséen devrait être, pour les années à venir, le fer de lance de la tauromachie française dans le créneau des corridas dures. Ce duel entre deux toreros à l'engagement sans faille vaudra à coup sûr le déplacement.

Didier Cabanis clôtura cette soirée en signalant les efforts affichés par les organisateurs afin de baisser les prix de la billeterie, espérant ainsi amener le plus de monde possible dans les arènes du Temperas.

A noter la très belle initiative du club taurin "La Banderilla" d'Alès de commenter et initier trente personnes à la tauromachie lors de chaque spectacle.


Jeudi 21 mai à 16h30- Course Camarguaise "Trophée des As"
Vendredi 22 mai à 16h30 Course Camarguaise "Trophée de l'avenir"
Samedi 23 mai à 11h- Novillada sans picador
Erales de Jalabert et Barcelo pour :
Canten , Clément Hargous , Nino Julian, Rafael Ponce de Leon
Samedi 23 mai à 17h- Desafio Ganaderias françaises, Robert et Olivier Margé / Valverde pour
Sánchez Vara, Cristian Escribano et Miguel Angel Pacheco
Dimanche 24 mai à 11h-Novillada mixte
3 novillos et 1 eral de Cuillé pour Francisco Montero, José Antonio Valencia, Solalito et le vainqueur de la sans picador.
Dimanche 24 mai à 17h-Corrida de la Competencia
Ganaderias Palha , Marquis d' Albaserrada et Bruno Blohorn pour : Alberto Lamelas et Maxime Solera
sobresaliente : Jeremy Banti

Alexandre Guglielmet

 

Les photographies d'Annie Saurel :

 Visuel Ales 050220 1  Visuel Ales 050220 3
 Visuel Ales 050220 4  Visuel Ales 050220 5
 Visuel Ales 050220 7  Visuel Ales 050220 8
 Visuel Ales 050220 9