• 1

AG 2019 du 10 janvier 2020, au Musée des Cultures Taurines...

b_250_200_16777215_10_images_actualites_2020_Janvier_Visuel_CFT_12012020.jpgComme chaque année, une très belle assemblée générale, dans une ambiance chaleureuse s'est déroulée dans ce haut lieu culturel nîmois.

Devant une assistance "No Hay Billetes", le vice-président Phillippe GIBELIN a présenté les comptes et effectué les formalités légales,
Ensuite, le président a prononcé un discours dont vous trouverez un extrait ci-dessous.
Frédéric PASTOR, adjoint à la tauromachie, a été fait membre d'honneur, en remerciement des nombreuses actions qu'il a accomplies, non seulement pour le CFT, mais aussi, pour la tauromachie à Nîmes.
Après l'allocution de Monsieur PASTOR, qui a notamment offert, comme chaque année, du matériel aux élèves, ces derniers ont prononcé un discours de remerciements et lui ont offert un bouquet.
Lors de son allocution, il a rendu hommage à Sophie LE SUR pour son travail de fond indispensable à la bonne marche de notre association.
Mireille FELIX, vice-présidente du CFT, lui a remis un magnifique bouquet de fleurs.
Une photo de groupe a clôturé la séance avant le magnifique et délicieux pica-pica, offert et concocté par les parents d'élèves.
La soirée s'est prolongée dans la convivialité, l'échange et la bonne humeur.

Extrait du discours du président du CFT :
"...Maintenant pour finir, je voudrais élever le débat et vous donner mon sentiment sur la grande idée médiatique des intelligents qui nous gouvernent :
Interdire l'entrée de notre jeunesse dans nos arènes et aussi interdire les écoles de tauromachie …
Quelle belle manière de faire parler de soi à Paris !
Dans les milieux intellos-bobo-gauchos parisiens on se dit : "comment n'y avais-je pas pensé moi aussi pour faire parler de moi ?" Mais ce courant d'idée n'est pas innocent, il est en revanche plus pervers et profond …
Aujourd'hui une intelligentsia mondialiste veut nous laminer, faire de nous des individus sans race, sans sexe, sans valeurs : des robots décérébrés ne sachant d'où ils viennent ni où ils vont, ayant perdu toute virilité, cette virilité glorifiée par nos pères les Romains, ceux qui à deux pas d'ici risquaient leur vie pour la gloire dans cet amphithéâtre majestueux.
… je vais vous lire quelques lignes du discours prononcé en Décembre dernier par Alain FINKIELKRAUT à l'académie française sur le thème de la vertu et qui parle de ce laminage :
"Ainsi les musées sont aujourd’hui définis par leur grand Conseil international comme des «lieux de démocratisation inclusifs ». Dépositaires non de chefs-d’œuvre, ce qui réintroduirait la notion funeste de supériorité, mais « d’artefacts et de spécimens pour la société », ces établissements publics entendent «contribuer à la dignité humaine et à la justice sociale, à l’égalité mondiale et au bien-être planétaire ».
Prescrit par la vigilance et non par la bienséance, propagé par les artistes et non par les philistins, un nouvel ordre moral s’est abattu sur la vie de l’esprit. Son drapeau, c’est l’humanité. Son ennemi, c’est la hiérarchie. Il ruine à l’école l’autorité du maître (le mot même de maître a d’ailleurs disparu).
Pour cesser de favoriser les favorisés et lutter efficacement contre l’ordre établi, il abolit la distinction de la culture et de l’inculture en proclamant, sur la foi des sociologues, ses experts attitrés, que tout est culturel.
Et il ajoute encore :
Ce mal est aujourd’hui d’autant plus redoutable qu’il se présente comme l’accomplissement du Bien."

Comme ceci est dit avec intelligence… je reprends le fil de mon propos.

Ce mouvement mondialiste dirigé par des personnages du type Georges SOROS ou bien ces parents qui "manipulent la poupée Greta Thunberg ", ces mouvements animalistes qui veulent rabaisser la valeur de l'homme à celle de l'animal…
Qui veulent voir dans les animaux autant de capacité de réflexion, de sentiments que chez l'homme.
Ceux-là même qui par conséquence veulent nous avilir, faire de nous des "vegans" et nous nourrir de produits industriels à base de protéines de substitution !
Les supports existent déjà : le Coca cola (dont personne ne connait la composition), les Mac do… dont on peut dire la même chose !
- il n'y a plus qu'à y introduire ces éléments de synthèse "pour notre bien" – comme toujours !

Les parents de Greta sont impliqués dans ces groupements discrets, pour ne pas dire secrets, comme le supra milliardaire Bill Gates par exemple qui y a investi dans cette industrie de steak sans viande... vous avez vu au J.T. ? - il y a un "catalan" qui imprime des steaks végan en 3 D !!!

Vous comprendrez donc la haine qu'ont pour nous, ces magnas du grand pouvoir supra-national, nous, qui, par le truchement du culte du Toro, véhiculons ces valeurs –dont je parlais tout à l'heure – les valeurs viriles, le don de soi,
le dépassement de soi devant le danger et même la mort !

"La Vertu" - celle du "CID de Corneille" -que l'on a retiré des programmes scolaires-, à l'instar du Chevalier Bayard, du connétable du Guesclin, de Jeanne d'Arc, du Grand Ferré et peut-être même celle du général Bonaparte sur le pont d'Arcole….
- j'arrête là l'énumération de ces exemples de vertu que nous donne l'histoire…
Histoire ? - vous avez dit histoire ?
Mais on nous interdit l'histoire, celle qui relate la vertu de nos anciens celle du "Vir" romain, Celle de la virilité et du courage, celle qui nous donne la capacité de produire l'Art et donc d'apprécier cet Art …
L'art avec un grand A, celui qui, quoi qu'ils en disent, nous distingue de la bête !

Et nous voilà revenus à cette notion "d'acte gratuit", celui de l'artiste suprême :- le Torero, celui qui, devant un fauve, dépasse sa peur, risque sa vie pour produire cet art d'autant plus majeur qu'il est éphémère. Cet art qui s'évapore à l'instant même, mais qui restera dans la mémoire des présents… la mémoire … les faenas "historiques"… dire que l'on veut nous retirer le privilège de nous revendiquer comme "fait culturel" !
Où sommes-nous ici ? - dans le musée des cultures taurines …vivantes !

-nos fils vont en écrire l'histoire ! "

(communiqué)