• 1

Hacienda El Salitre (13/12/2019) : Juan Pedro Llaguno et Christian Antar se partagent le triomphe...

©Daniel Daudet
©Daniel Daudet
Le premier Montecristo a poussé les reins engagés sur deux puyazos après une réception avec farol debout et quelques véroniques profondes et cadencées de Juan Pedro Llaguno.

C´est un novillo répondant aux sollicitations de la muleta avec des charges rèches et saccadées qui arrive au derniers tiers. Dans ce contexte, seul l´engagement personnel du torero et son bagage technique ont permit de structurer une faena liée autant que possible, en composant avec la brutalité de l´adversaire. Une entière efficace malgré la tendance horizontale fit tomber les deux pavillons.

Christian Antar tira au sort un des bons exemplaires de l´encierro, son opposant confirmant à la muleta tout le bien que l´on été en droit d´attendre de sa bravoure de bon aloi montrée au cheval. Propice au toreo de qualité, le novillero se hissa à la hauteur de la classe de son novillo avec les muletazos de meilleur goût de la novillada. Un grand coup d´épée libéra à nouveau les deux mouchoirs blancs du palco.

Eduardo Neyra hérita du grand troisième, qui alla crescendo durant toute sa lidia pour finalement rompre inlassablement la tête au bas du leurre. La faena monta progressivement de ton avec une muleta persuasive et dominatrice et une facilité à lier les passes. Avec le tendido acquis à sa cause, c’est une regrettable déroute aux aciers qui coûta les trophées au novillero de Durango.

Le dernier jetait les antérieurs en avant dès les premiers échanges à la cape. Et c´est cette charge sans malice ni tonus qui plomba la prestation et les bonnes intentions de Juan Querencia, ne laissant place qu´à quelques passes appuyées que le novillero de Querétaro put arracher avant d´en conclure d´une entière.

 

Hacienda El Salitre (Querétaro, Mexique)
Vendredi 13 décembre 2019 (Nocturne)
Finale du Cycle de Novilladas de El Salitre
Demi chambrée d´aficionados, les absents eurent tort.
Novillos de Montecristo, donnant du jeu en général (3º primé d´arrastre lent).

Juan Pedro Llaguno, deux oreilles.
Christian Antar, deux oreilles.
Eduardo Neyra, palmas après deux avis.
Juan Querencia, oreille.

Remise en piste d´un trophée et un costume de lumières aux deux triomphateurs par l´empresa Tauro Espectáculos à la fin de la novillada.


Daniel Daudet


Voir le reportage photographique : Daniel Daudet