• 1

Bayonne (30/08/2019 - matinale) : Alvaro de Chinchon qualifié pour la finale...

@Philippe Latour
@Philippe Latour
Petit niveau pour cette seconde demi-finale des novilladas non piquées , trois novilleros sur quatre ont salué au tiers , et c'est tout.

Les trois premiers novillos d'Alma (1er) et Camino de Santiago (2nd et 3ème ) , bien présentés , avaient un fond de noblesse intéressant mais ont manqué de forces. Le dernier (Alma Serena) , manso con casta, aurait mérité d'être piqué et s'est avéré compliqué compte tenu de l'expérience du novillero qui lui était opposé.

Le premier (Alma Serena) est un joli colorado accueilli par Guillermo Garcia avec deux largas de rodillas. Le novillo met bien la tête dans la cape mais il est juste de forces. Alexis Ducasse salue après deux bonnes paires de banderilles. Le novillero commence sa faena par des cambiadas au centre du ruedo. L'eral tombe par deux fois. Noble , il répond bien au cite du torero mais, au début de la faena , il est limité par sa faiblesse. A droite, Garcia le toréé à mi hauteur , sur le voyage et en reculant sur chaque passe. Il enchaîne les passes de manière un peu scolaire faisant un essai à gauche très rapide car l'Alma Serena est moins coopératif sur ce piton. Le novillo se reprend en fin de faena. Il va à mas,exprime ses qualités de noblesse et impose le terrain au novillero. Sous exploité à la muleta , il est difficile à fixer à la mort car incomplètement dominé . Il tombe à la limite du troisième avis après un pinchazo, une entière basse et un descabello, le torero salue au tiers de sa propre initiative.

Le second est un Camino de Santiago très bien présenté. Il remate dans les planches avant d'être reçu au capote par Niño Julian. Le nîmois pose deux bonnes paires de banderilles, en multipliant passes de capote et poursuites, avant de brinder au public. Il débute la faena par des derechazos à mi hauteur. Le toro tombe à deux reprises et son comportement va changer à partir de ce moment là. Il raccourcit sa charge, se retourne vite et se défend à la muleta. Intelligemment Niño change de main et lui donne plus de distance. Dans ces conditions, le novillo prend deux bonnes séries de naturelles avant de s'éteindre à la troisième. Une série appliquée, mais manquant comme le reste de la faena, à droite et Nino prend l'épée pour un pinchazo et une demie en avant et basse, salut.

Le troisième est lui aussi un Camino de Santiago bien présenté et armé. Il est abanto . De Chinchon le canalise bien au capote . Après un début par le haut, Alvaro enchaîne trois séries à droite appliquées , guidant la charge du novillo. Trois séries à gauche, le toro baisse de ton, la faena manque de relief malgré une bonne dernière série de derechazos. Adorños par bernardinas chahutées avant deux pinchazos , une demie basse, un julipié et trois descabellos,silence.

Le dernier est un colorado d'Alma Serena. C'est un manso con casta. Il a de l'énergie à revendre et a une charge brusque à la cape et dans la muleta de Jean Baptiste Lucq. Le mugronnais commence sa faena par des derechazos à genoux. Le toro a un fond de noblesse mais avec du caractère. Il demande à être toréé avec autorité , en le forçant à baisser la tête et en lui laissant la muleta devant. Il aurait supporté une pique. Jean Baptiste s'applique mais le sujet de l'examen relève plus du niveau d'un élève de seconde année que de celui d'un première année. De l'application, du courage de la ténacité mais aussi quelques erreurs dont profite le novillo. Le toro, insuffisamment dominé , finit par partir dans les planches. Mise à mort en deux temps , dont une première basse et trasera.

Après la course , difficile de désigner un vainqueur. Les prix des peñas bayonnaises sont partagés entre les quatre toreros (ou ne sont pas attribués comme celui de la meilleure estocade) .
C'est Alvaro de Chinchon qui est déclaré vainqueur de cette demi finale. Il participera donc à la finale aux côtés de Tristan Espigue, demain Samedi, face aux erales du Lartet.

Fiche technique
Arènes de Bayonne, demi finale du concours de novilladas non piquées
Deux erales d'Alma Serena (1er et 3ème ) et deux du Camino de Santiago pour :

Guillermo Garcia : deux avis et salut
Niño Julian : salut
Alvaro de Chinchon : un avis et silence
Jean Baptiste Lucq : un avis et salut

Salut d'Alexis Ducasse au premier
Alvaro de Chinchon est qualifié pour la finale
Président : Baptiste Barratchart
un dixième d'arène
beau soleil d'Août

Thierry Reboul

Voir le reportage photographique : Philippe Latour