• 1

Vauvert (01/11/2013) : Beau succès populaire pour le Festival Taurin au bénéfice de « La Clé »

 

Photo : ElTico
Photo : ElTico
Paseo à nouveau retardé d'une quinzaine de minutes pour laisser aux derniers spectateurs arrivés le temps de montrer patte blanche face à l'important dispositif de sécurité...

Comme une impression de déjà (trop) vu... Le prix à payer pour aller assister à un spectacle Culturel ; Légal ; Constitutionnel... Combien de temps l'Aficion va-t-elle encore devoir supporter le prix de la bêtise … ? Après trois heures de spectacle, tout était fort heureusement oublié.

 

Les novillos de Cuillé ont une nouvelle fois fait la preuve de la bonne santé de l'élevage brave Français. Six exemplaires charpentés, encastés mais néanmoins nobles et maniables en général. Le deuxième de l'envoi, porteur du n°16, se voyait même primé d'une vuelta al ruedo posthume.

 

Côté piétons, beaucoup trop de maladresses à l'épée et des oreilles qui s'envolent. En premier lieu pour Marc Serrano, auteur d'une faena technique face à un toro un poil retors, conclue au deuxième essai. Damian Castaño touchait le fameux n°16 qui devait prendre cinq piques, dont trois dans toute la longueur du ruedo. Lors de la faena de muleta, le jeune Espagnol malgré une bonne volonté évidente, restait un peu brouillon face à cet exemplaire de grand son et peinait à conclure aux aciers. Fabio Castañeda se montrait comme à son habitude très volontaire lors d'une actuation qui le voyait dominer complètement son sujet. Toujours de bon goût et avec beaucoup de personnalité, le jeune Vénézuélien perdait malheureusement le bénéfice de sa belle faena épée en main. Sergio Salas se révélait un peu vert devant le quatrième de l'envoi qu'il couchait difficilement au cinquième essai. Guillermo Valencia coupa les deux oreilles du cinquième, un novillo également très intéressant qu'il coucha d'une entière suivie de deux descabellos après une prestation de très belle facture. Daniel Soto fut rapidement mis en difficulté par le dernier Cuillé, un novillo lourd et tardo qui finit par l'accrocher spectaculairement. Le Sévillan termina difficilement son combat avec une côte brisée et un poumon lésioné. Enfin, le jeune Louis Husson coupa une oreille d'un Fano compliqué, préalablement piqué par son éleveuse Juliette.

 

 

Car en effet quelques surprises avaient été concoctées par les organisateurs de ce Festival, avec les prestations remarquées de Olivier Margé ; Patrick Alarcon ; Renaud Vinuesa et donc Juliette Fano qui officiaient de picador aux côtés de Jacques Monnier. Les banderilleros ont pour leur part reçu les renforts de Hadrien Poujol et Cédric Miralles, deux raseteurs ralliés à la bonne cause pour l'occasion.

 

 

La nuit était tombée. Les vociférations et autres sirènes provocatrices, avantageusement couvertes par les accords de l'orchestre des arènes Chicuelo II avaient fini par se lasser...

 

 

Laurent Deloye ElTico

 

Vauvert – 1er novembre 2013

Festival au bénéfice de l'association « La Clé »

6 novillos de Cuillé et un becerro de Fano pour :

 

Marc Serrano : Oreille

Damian Castaño : Applaudissements après avis

Fabio Castañeda : Vuelta

Sergio Salas : Applaudissements après deux avis

Guillermo Valencia : Deux oreilles après avis

Daniel Soto : Applaudissements après avis

Louis Husson : Oreille

 

Voir le reportage photographique : ElTico