• 1

Le Sambuc (31/03/2019) : Lucas Spagna triomphateur de la Rencontre des Ecoles Taurines...

©ElTicoLes arènes Cyril Colombeau du village arlésien du Sambuc accueillaient ce dimanche la deuxième rencontre des écoles taurines organisée par le club taurin Paul Ricard d'Arles, cher au président José Caparros.

Cette journée était dédiée à Jean-Marie Drome, ancien trésorier du Club taurin Paul Ricard d'Arles, décédé le jeudi 27 Juillet 2018 des suites d'une longue maladie dont la famille avait décidé de saluer la mémoire en offrant aux cinq élèves en lice, une muleta et une ayuda, le Président Capparros rajoutant à l'attention du triomphateur, un capote de brega.
Au cartel, cinq novillos de la Ganadéria Colombeau pour cinq aspirant toreros provenant des écoles taurines de Béziers ; Arles ; Adour Aficion, du Centre Français de Tauromachie et de la Fundación El Juli.

Gualterio Lopez, pour l'école taurine de Béziers, ouvrait les débats face à un Colombeau qu'il attira de loin dans sa muleta en début de faena. Par la suite, la caste du becerro mit logiquement à l'épreuve en plusieurs occasions l'apprenti torero, qui le coucha d'une entière un peu tombée a recibir. Saluts.

Fabien Castellani représentait l'école taurine du pays d'Arles. Devant un exemplaire qui gardait la tête haute, le jeune arlésien livra une belle bataille dont il sortit vainqueur à plusieurs reprises sur le piton le plus favorable, par naturelles. La mort a recibir fut rapide et entraîna l'octroi logique de la première oreille de la tarde. Oreille.

Quentin Brousse, du Centre Français de Tauromachie, toucha un exemplaire moins charpenté et plus doux que ses prédécesseurs. Ce qui n'enlève en rien au mérite du torero nîmois qui fit admirer un toreo relâché et vertical lors d'une faena majoritairement droitière. Une mort en trois fois limita son succès à une oreille. Oreille.

Jean-Baptiste Lucq, représentant l'école taurine Adour-Afición, toucha un Colombeau mobile qui l'accrocha spectaculairement mais apparemment sans gravité en tout début de faena. Par la suite, l'aquitain sembla manquer de confiance face à un adversaire encasté qui le prit à nouveau deux fois avant un final par manoletinas ultra ajustées. Mort par entière atravesada au premier essai. Oreille.

Lucas Spagna, de la fundación El Juli, combattit en dernier un becerro joliment roulé et plein de qualités, qui malheureusement baissa de ton en toute fin de faena. De belles séries à l'actif du jeune expatrié avant une entière en place d'effet rapide. Deux oreilles. Vuelta al ruedo pour l'astado.

La jeune ganadera Emma Colombeau fut fort logiquement invitée à accompagner Lucas Spagna lors de sa vuelta, le bétail de qualité ayant permis une bonne tenue d'ensemble du spectacle.

 

Arènes Cyril Colombeau du Sambuc (Arles)
Dimanche 31 mars 2019
Rencontre des Ecoles Taurines Françaises
Novillos de Cyril Colombeau, charpentés, donnant du jeu en général, le n°13, sorti en dernière position, étant primé de la vuelta al ruedo, pour :

Gualterio Lopez, saluts
Fabien Castellani, oreille
Quentin Brousse, oreille
Jean-Baptiste Lucq, oreille
Lucas Spagna, deux oreilles

Laurent ElTico Deloye


Voir le reportage photographique : ElTico