• 1

Arles (29/09/2013) - Bolsin "Les Princes de l'Arène" : Maxime Solera et Sainte Cécile triomphent

Photo : Anthony Pagano
Photo : Anthony Pagano
Pour la finale de ce premier bolsin taurin, les aficionados présents ont pu assister à une bonne après midi de toros, notamment grâce à la bonne prestation des pensionnaires de la ganaderia Sainte Cécile.
Les jeunes apprentis ont pour leur part tous donné le meilleur d'eux même et les jeunes Français, il faut le dire, ont été supérieurs à leur confrères Espagnols. Saluons l'école taurine d'Arles pour l'organisation de ces deux journées taurines.
 
 
Jesus Martinez (Ecole taurine de Madrid) brinda son combat au ganadero et se montra rapidement à l'aise face à un becerro noble, doté d'une bonne charge. Il fixa rapidement son adversaire et s'adapta bien à lui au cours d'une faena au cours de laquelle il montra technique et maitrise. Néanmoins, il resta au dessous de ce que permettait le novillo. Vuelta après une mort en trois temps.
 
 
Christian Canano (Ecole taurine de Malaga), réalisa une faena heurtée au cours de laquelle il ne réussit pas à s'adapter au novillo pourtant muni d'une bonne charge. Il commit quelques erreurs techniques et  passa hélas à coté d'un bon exemplaire. 
 
 
Yoan Martinez (Ecole taurine d'Arles) montra d'emblée une grande détermination des la sortie du becerro qui accueillit par une larga à genoux et de bonnes véroniques. Lors de la faena, Yoan montra une bonne technique et une grande envie, le novillo lui se révélant noble et mobile et répétant avec envie dans la muleta. L'Arlesien ponctua la faena  de beaux gestes et donna le meilleur de lui-même. Vuelta après une mort en trois temps.
 
 
Tibo Garcia (CFT de Nimes) toréa pour sa part sous le déluge. Malgré ce, il donna une agréable faena à un bon novillo qui comme ses frères fut plein de qualités qui associées au talent de Tibo formèrent un bon ensemble. Tibo fut technique et appliqué, il tua d'une entière foudroyante. Deux oreilles et vuelta pour la dépouille de Pharaon.
 
 
Alvaro Garcia (Ecole taurine de Colmenar Viejo), toucha le moins bon de l'envoi. Il s'afféra à régler les défauts du becerro, notamment sa charge courte, pour ensuite pouvoir toréer de belles manière, réussissant à allonger sa charge et sa fixité. Le tout alla à mas et le novillero effectua un tour de piste après 4/5 de lame en place au deuxième essai.
 
 
Maxime Solera (Ecole taurine d'Arles) hérita du meilleur de l'apres midi qui fut gracié après une bonne faena. Maxime sut bien exploiter ce novillo qui chargeait en partant de loin, avec envie et alegria, répétant sans cesse sur les deux cornes. Le jeune Arlesien pour sa part se montra à l'aise, enchainant les séries avec gout et allure. Enhorabuena.
 
 Anthony Pagano
 
 
Fiche technique :
 
Six becerros de la ganaderia "Sainte Cécile" bien présentés, charpentés et d'armures correctes. Tous nobles et intéressants. Le quatrième portant le numéro 6 et nommé "Pharaon" fut primé d'un tour de piste posthume. Le dernier, portant le numéro 5 et prénommé "Plumero" fut gracié à l'issue d'une faena au cours de laquelle il montra de grandes qualités
 
 
 
Dimanche 29 Septembre. 16h00.
Entrée : quasi plein.
Temps : beau avec gros orage en milieu de course.
 
 
A noter :
 
- Cette course était la finale du premier bolsin "Les princes de l'arene"
- La ganaderia "Sainte Cécile" effectuait aujourd'hui sa présentation en public.
- Maxime Solera fut déclaré vainqueur du bolsin.
- Le trophée de la meilleur ganaderia fut attribué à Michel Megias de la ganaderia "Sainte Cécile".
 
 
 
Jésus Martinez (Ciel et or) : Vuelta.
Christian Canano (Turquoise et or) :Silence.
Yoan Martinez (Rouge et or) : Vuelta.
Tibo Garcia (Blanc et argent):2 Oreilles
Alvaro Garcia (Violet et or): Vuelta.