Sergio Aguilar invité du Club Taurin de Paris...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
L’invitation des toreros est une entreprise riche en aléas et, en hiver les contrats aux Amériques viennent parfois contrarier les projets ; mais, comme prévu, nous allons pouvoir nous retrouver en ce début d’année 2019 avec un invité qui incarne de façon exemplaire les valeurs d’authenticité, de courage et de détermination qui nous font admirer les toreros.

Ce madrilène de 38 ans a exprimé dès ses débuts, avec l’appui d’Antonio Corbacho, sa conception exigeante du toreo, tout en payant un lourd tribut à la pureté et à la vérité de son engagement. Cinq ans après son alternative de 2003, son importance fut enfin reconnue par les aficionados les plus exigeants de Madrid et des arènes françaises, qui eurent le privilège de vivre quelques-unes de ses faenas mémorables, telles celle de Dax en 2011 devant un Victorino Martin ou celle du 19 aout 2012 à Madrid, où il confirma l’alternative de Chacón. Les contrats se faisant rares, il décida, au printemps 2017, d’intégrer les rangs des banderilleros et, immédiatement, son art de la lidia, et la perfection engagée de ses poses de banderilles en firent un des hommes de plata les plus attendus et régulièrement invité à saluer. En outre, les discussions suscitées par sa toute récente participation à un festival témoignent de l’importance de son statut dans l’actualité taurine.

Vous avez reconnu Sergio Aguilar que nous aurons le plaisir d’accueillir le mardi 8 janvier 2019 à partir de 20h au Grand salon « Spindler » du restaurant « Chez Jenny » 39, Boulevard du Temple Paris (3e), M° République

Participation aux frais, comprenant la soirée, précédée d’un apéritif et suivie du dîner : membres du Club : 35€, jeunes jusqu’à 25 ans (à jour): 15€, hôtes de passage : 50€.

Vous pourrez à cette occasion vous mettre à jour de votre cotisation annuelle ou adhérer au Club. Montant des cotisations : individuels : 60€, couples : 100€, jeunes : 20€.

Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail en répondant à ce courriel, ou à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(communiqué)