• 1

Béziers (12/08/2018 - matinale) : Valencia et Jaomes à hombros de la plaza bitteroise!...

©Daniel Chicot
©Daniel Chicot
En ce dimanche matin, les arènes de Béziers organisaient une novillada sans picador. Au programme, quatre erales de Robert Margé pour Lucas Miñana (E.T.Béziers ), José Antonio Valencia (E.T.Arles), Yon Lamothe (Adour Aficion ) et Clemente Jaomes (E.T.Béziers).

Lucas Miñana coupa la première oreille d'un Margé de bon son, attendu à porta gayola. Faena appliquée et classique, qui connut les meilleurs moments sur le piton droit. Mort par entière rapide au second envoi.

José Antonio Valencia salua le second du lot par larga de rodillas avant d'imprimer un capoteo varié. L' élève de l'école taurine d'Arles fit lever la foule après un tercio de banderilles alluré, conclu par une spectaculaire paire al violin, toutefois traserita. Début tonitruant de Valencia par cinq muletazos à genoux, plein centre, enchaînés par une surprenante passe dans le dos, le tout rematé par molinete. A droite, le novillo se montra collaborateur, permettant au protégé d'Augustin Losada d'enchaîner les séries avec goût et temple, le tout sous les accords musicaux. A gauche, le Margé n' offrit rien de bon au novillero, si ce n'est des sueurs froides et des retours sur les chevilles. Reprise sur la main droite pour plusieurs moments de qualité avant un final par manoletinas à genoux, osées et serrées. Mort par une lame à recibir d'effet lent mais concluant. Deux oreilles méritées pour Valencia, qui démontra une fois de plus qu'il était prêt à passer à l'échelon supérieur.

Réception soignée de Yon Lamothe. A la muleta, le Margé offrit une belle mobilité, permettant au novillero de réciter ses gammes. Trouvant le bon sitio et laissant la muleta à sa hauteur afin de profiter au mieux des charges de cet eral, le pensionnaire de l'école taurine d'Adour Aficion réalisa une faena ambidextre plaisante, conclue par des bernardinas de face, compas ouvert, sans ayuda. Il logea une demi épée, suffisante pour faire vaciller ce Margé. Oreille.

Clémente Jaomes réceptionna le dernier de cette matinée par larga, veroniques et chicuelinas. Au dernier tiers, le Margé fut mobile mais offrit son lot de complications. Malgré son manque d'expérience, le bitterois ne démérita pas, bien au contraire, servant une faena méritoire et volontaire sur les deux bords , pour le plus grand plaisir d'un public acquis à sa cause. En fin de combat, Lucas Miñana le rejoignit en piste pour un échange de circulaires, se faisant " passer " tour à tour le Margé. Chacun se fera son opinion de ce genre de pratique, ce qui n'est pas spécialement ma tasse de thé. Deux oreilles après une lame légèrement contraire.


Arènes de Béziers (34)
Dimanche 12 août à 11h
4 novillos de Robert Margé
1/7 de plaza
Beau temps
Durée : 1h45


L.Miñana : Oreille
J.A.Valencia : Deux oreilles
Y.Lamothe : Oreille
C.Jaomes : Deux oreilles après avis.


Le prix du Triomphateur fut décerné à José Antonio Valencia.
Valencia et Jaomes sortirent à hombros par la grande porte des arènes.

Alexandre Guglielmet


Voir le reportage photographique : Daniel Chicot