La Catalogne vit encore pour la Tauromachie !

  • Imprimer

Photo : DR
Photo : DR
Cardona, un village merveilleux dans un coin de Catalogne, ou continue à vivre la tauromachie avec passion et romantisme. Ce village vit ses fêtes, ses spectacles taurins depuis plus de 600 ans.

Cardona est un lieu particulier, ses arènes sont différentes, elles sont carrées, des cordes à noeud sont attachées aux gradins à une longueur qui laisse les amateurs vivre au plus près la corrida. Ce village est sensible à la tauromachie et a une profonde affection pour les toreros.

Les spectateurs ont vécu ce week end taurin avec beaucoup d' intensité. Deux festivals, le samedi 7 et le dimanche 8 septembre avec des toros de la ganaderia Daniel Martin et les toreros catalans, Jesus Fernandez, Francisco Hidalgo (Centre de Tauromachie de Nimes), Antonio Arrebola (Centre de Tauromachie de Nimes) et le novillero Colombien Santiago Sanchez Mejia. Le samedi soir, la pluie et la piste boueuse, n'ont pas empéché de vivre un grand moment de tauromachie en Catalogne.

20h00: début du paseo, Jesus Fernandez, un novillero avec beaucoup de métier et d'expérience. Il torée très bien à la cape faisant jouer la musique, ensuite avec la muleta Jesus ne put présenter une faena de qualité à cause d'un novillo au comportement changeant, mais de belles passes de la main gauche. VUELTA.

Francisco Hidalgo ( CTNIMES) torée un novillo plein d'énergie et dangereux, à plusieurs occasions, il se fit bousculer mais cela n'a pas empéché de poursuivre avec rage. Le public vivra sa faena avec passion et émotion.2 OREILLES en récompense.

Le dimanche fut un jour ensoleillé, beaucoup de monde dans les rues et arènes combles, à 17h30 le paseo et au milieu du public, le grand torero Serafin Marin. En premier, le colombien Santiago Sanchez Mejia, il torée très bien avec ardeur et envie, sa faena fut explosive, il enchante le public. Il sera récompensé par 2 OREILLES ET LA QUEUE.

Antonio Arrebola (CTNIMES) convainc le public par sa présence, il torée le meilleur novillo, brave et noble, il prit plaisir, il réalisa une très grande faena de la main gauche. 2 OREILLES ET LA QUEUE

Antonio et Santiago sortent en triomphe des arènes de Cardona sous les "olé" d'un public enthousiasmé.

 

(communiqué)