• 1

El Toro y la Dehesa, un bilan 2012 prometteur

Lire la suite : El Toro y la Dehesa, un bilan 2012 prometteurUn an après la mise en marche de son projet touristique taurin, l´Association Nationale des Mayorals regarde le futur avec optimisme. Depuis son lancement le 2 juin 2012, ce sont déjà plus de 400 aficionados qui ont pu profiter de la beauté du campo bravo ibérique et de la riche gastronomie de la péninsule. Des aficionados en provenance de Guadalajara, de Teruel, de la Rioja mais surtout en grande partie, de la France.

Lire la suite : El Toro y la Dehesa, un bilan 2012 prometteur

Ganaderia Hubert Yonnet : "Maintenir la devise..."

Lire la suite : Ganaderia Hubert Yonnet : Pour un aficionado, emprunter ce chemin qui mène à La Belugue, c'est s'avancer vers l'étoile, contempler un monument de l'élevage français. Depuis 1859, les toros aux couleurs verte et blanche ont connu tous les honneurs. Et leur propriétaire actuel, du haut de ses quatre vingt sept printemps, a toujours fait honneur avec fierté et courage, à la devise de la famille.

Lire la suite : Ganaderia Hubert Yonnet : "Maintenir la devise..."

Vincent Fare (Ganaderia La Paluna) : Nous ne demandons qu'un peu de respect...

Lire la suite : Vincent Fare (Ganaderia La Paluna) : Nous ne demandons qu'un peu de respect...Entre Saint-Gilles et Fourques, très proches d'un Rhône qui aurait très bien pu tout leur enlever, mais qui leur apporte beaucoup, Michel et Vincent Fare poursuivent l'aventure ganadera débutée il y a désormais près de vingt ans. A la tête d'un cheptel comprenant vingt cinq vaches de ventre, les deux éleveurs continuent inlassablement leur travail de sélection, encouragés par des résultats dans l'arène qui ne les ont jamais déçus.

Lire la suite : Vincent Fare (Ganaderia La Paluna) : Nous ne demandons qu'un peu de respect...

Changement de cap à la ganaderia Malaga !

Lire la suite : Changement de cap à la ganaderia Malaga !C'est un virage radical que vient de prendre la ganaderia Malaga dans la gestion de son cheptel et de ses origines. Initialement fondé par ses parents en 1993 à base de bétail d'origine Murube via Firmin Bohórquez, l'élevage est désormais représenté par Pierre Henry Calletqui a fait un pari sur l'avenir en investissant dans une quarantaine de vaches et un semental de pure origine Domecq par Domingo Hernandez / Garcigrande.

Lire la suite : Changement de cap à la ganaderia Malaga !