La Tauromachie espagnole, en présentation à Lunel-Viel...

  • Imprimer

@ElTico
@ElTico
Beau succès populaire pour cette première dans les arènes de Lunel-Viel le dernier jour des Fêtes de la Saint-Vincent, puisque les organisateurs avaient décidé d'invover en proposant une démonstration de tauromachie espagnole dans cette placita plus traditionnellement dédiée à la Course Camarguaise.

Malgré un temps quelque peu frisquet, les quelques rayons de soleil du début de matinée ayant laissé la place à un ciel plombé, c'est une sympathique et attentive assemblée qui a assisté à ce spectacle baptisé "tienta de machos", mais en l'absence de picador.
Dans le ruedo, le matador de toros Mehdi Savalli, très affûté, a profité des excellentes manières du meilleur novillo de Pagès-Mailhan qui ouvrait la matinée. Malgré quelques signes de faiblesse, certainement en rapport avec la date bien précoce d'une telle épreuve, l'astado livra quelques charges de belle transmission dont sut profiter à l'envi l'arlésien, majoritairement sur le piton gauche.
Ce fut plus compliqué pour Tibo Garcia et Pierre Mailhan, les novillos se révélant plus rétifs sur une piste glissante.
De second se sont succédés trois élèves du Centre Français de Tauromachie, conseillés depuis le callejon par le Maestro Patrick Varin.
Une belle intiative donc, à encourager bien évidemment dans le contexte actuel. Et ce n'est pas le public nombreux qui a attendu la sortie de piste du dernier toro pour aller se réchauffer d'une boisson chaude, qui dira le contraire...

Laurent Deloye ElTico

 


Voir le reportage photographique : ElTico