• 1

Saúl Jiménez Fortes : "Les toreros français ont tout ce qu'il faut ici pour vivre leur passion"...

@ElTico
@ElTico
En vacances depuis quelques jours chez son ami Alexandre Clauzel, le matador de toros Saúl Jiménez Fortes n'en néglige pas pour autant sa préparation et profitera de son séjour pour tienter quelques becerras dans différentes ganaderias Camarguaises.

Première étape ce dimanche pour le malagueño au Mas de "la Chassagne", où il a partagé l'après-midi et cinq vaquillas avec le "torero de la casa", l'expression n'étant ici en rien galvaudée, "Juan Bautista". Opposition de style dans le ruedo et vérifications de l'état de forme entre périodes d'agapes pour les deux matadors de toros, suivis "de second" par les élèves de l'Ecole Taurine d'Arles "El Azabache" et Dylan Raimbaud.


A l'issue de la tienta, Saúl Jiménez Fortes nous confiait sa détermination et ses espoirs en la saison à venir, qui le verra débuter très tôt à Madrid où il partagera l'affiche en mano a mano avec un autre revenant lui aussi durement châtié par les toros, David Mora. Ce sera lors de la "Feria taurina de Invierno" en la plaza de toros de Vistalegre, le dimanche 21 février. "Ensuite, j'attends des confirmations du côté de Valencia et Sevilla. J'ai beaucoup d'illusions et j'ai vraiment envie de marquer la saison à venir. Je n'ai pas beaucoup d'expérience car cela ne fait que deux fois que je viens et pour de courts séjours en France.", poursuivait le torero, interrogé sur sa vision du campo bravo français. "Mais pour en avoir parlé avec "Juan Bautista" et après avoir pu le constater déjà dans quelques élevages, les français ont fait énormément de progrès et se sont vraiment beaucoup professionnalisés ces dernières années. Je pense vraiment que les toreros français ont tout ce qu'il faut ici pour vivre leur passion..."

Laurent Deloye ElTico

 


Voir le reportage photographique : ElTico